Essai sur l'histoire ancienne et moderne de la nouvelle Russie: statistique des provinces qui la composent : fondation d'Odessa, ses progrès, son état actuel, détails sur son commerce : voyage en Crimée, dans l'intérêt de l'agriculture et du commerce, Volume 3

Front Cover
Rey et Gravier, 1827 - Novorussia
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 59 - CHAPITRE XXI. Du commerce d'exportation. L'EXPORTATION est l'envoi des marchandises d'un pays dans un autre. L'exportation du superflu est le gain le plus clair que puisse faire une nation. Si la culture des terres n'avait pour but que la consommation des habitans , ils seraient privés de...
Page 114 - Pierre-le-Grand , comme je l'ai observé en traitant la partie historique de la Nouvelle Russie, avait résolu de donner, par la mer d'Azow , un débouché naturel aux provinces méridionales de son état. Pierre-le-Grand , dis-je, fit construire à Taganrog un port qui pouvait contenir deux cents petits navires; il le protégea d'un petit fort, et couvrit l'un et l'autre par une forteresse régulière nommée la Trinité. De plus , il établit une ligne de défense d'environ neuf verstes , appuyée...
Page 220 - Céméus tient de la féerie, de l'enchantement ; on ne peut visiter ce village sans plaisir, ni le quitter sans regrets. Vainement essaierai-je de le décrire; le plus beau site de la nature perdrait de son éclat dans une description. Vallées de Warnoutka et de Baïdar, que vous êtes loin de ce séjour privilégié ! Suisse, si fertile en charmans paysages, on vous oublie en voyant le vallon de Céméus. A gauche, des rochers entassés s'élèvent à une hauteur prodigieuse; à droite, la mer...
Page 122 - ... les dangers de la mer d'Azow, par les difficultés de quarantaine pour cette ville , par les frais énormes pour l'embarquement et le débarquement des marchandises, puisque les vaisseaux ne peuvent approcher du port de plusieurs verstes. Si , comme nous l'avons dit plus haut, le commerce de Taganrog peut augmenter , ce sera par le cabotage , qui convient parfaitement à sa position ; mais elle déclinera nécessairement à mesure qu'Odessa prendra plus de consistance, c'est-à-dire qu'avec le...
Page 114 - Russie, avait résolu de donner, par la mer d'Azow, un débouché naturel aux provinces méridionales de son état. Pierre-le-Grand, dis-je, fit construire à Taganrog un port qui pouvait contenir deux cents petits navires; il le protégea d'un petit fort, et couvrit l'un et l'autre par une forteresse régulière nommée la Trinité. De plus, il établit une ligne de défense d'environ neuf verstes , appuyée de deux redoutes. Les soins empressés de ce souverain le déterminèrent à peupler Azow...
Page 222 - ... et la masse devenant trop lourde pour le terrain humecté, celui-ci a cédé , et les rochers se sont culbutés les uns sur les autres. L'abondance des ruisseaux , quelques cascades donneraient à Aloupka des rapports avec la Suisse ; mais sa température , le voisinage de la mer , ses productions , sa fertilité lui assignent la première place entre tous les sites de Crimée. Le laurier croît entre les fentes des rochers; tous les arbres transplantés des climats chauds y réussissent au mieux;...
Page 222 - Le vallon n'est qu'un jardin divisé en autant de portions qu'il ya de cabanes ; la vegétation est ici dans sa plus grande vigueur : la vigne y est plus forte , plus fournie de fruits ; les oliviers suivent quelquefois un alignement ; ailleurs ils se confondent avec des grenadiers de la plus grande beauté ; de petits sentiers couverts de berceaux naturels ont, suivant les saisons, toutes les espèces des meilleurs fruits suspendus sous leurs voûtes. L'art n'a rien fait ; partout on n'aperçoit...

Bibliographic information