La source du Fleuve Chrétien: histoire critique du Judaïsme ancien et du Christianisme primitif. le Judaïsme. I, Volume 1

Front Cover
Société du Mercure de France, 1906 - Church history - 419 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 362 - entière pendant le temps qu'il se tiendrait debout sur un pied. Pour réponse, Shammaï saisit un bâton. A la même demande Hillel répondit : — Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fit : voilà toute la Loi. Au milieu des passions exaspérées de
Page 67 - tu ne le couvriras pas. Mais tu le tueras-; ta main sera la première sur lui pour le faire mourir; et la main de tout le peuple ensuite. Tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de lahveh ton dieu...
Page 202 - Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je t'ai connu, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'ai sanctifié; je t'ai établi prophète
Page 203 - devant le soleil, devant la lune et devant toute l'armée des cieux, qu'ils ont aimés, qu'ils ont servis, qu'ils ont suivis, qu'ils ont recherchés et devant lesquels ils se sont prosternés; on ne les recueillera point, on ne les enterrera point, et ils seront comme du fumier sur la
Page 380 - fêtes, que les Juifs viennent au temple, au temple unique de Jérusalem, se présenter devant leur dieu. Trois fois l'an tout mâle d'entre vous paraîtra devant la face de lahveh, votre dieu, dans le lieu qu'il aura choisi : à la fête des Pains sans levain, à la fête des Semaines et à la fête des
Page 67 - fut dénoncée comme le plus grand des crimes et punie de mort ; les unes après les autres, les mesures les plus effroyables furent édictées pour empêcher la possibilité de la défection religieuse. Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils ou ta fille, ou la femme de ton cœur, ou ton ami qui t'est comme ton âme, t'incite secrètement, en disant: Allons et servons d'autres dieux
Page 264 - afin qu'il nous instruise de ses voies et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de lahveh.
Page 416 - dans les bas-fonds de l'empire, était animée du plus ardent, du plus sombre prosélytisme. Ces misérables étaient des .prêtres. — Vous serez pour moi un royaume de prêtres et un peuple saint, avait dit

Bibliographic information