Pierre Viret, le réformateur Vaudois: biographie populaire

Front Cover
Library de Meyer, 1864 - Electronic book - 325 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
Analyse : Biographie de Viret, éloge de sa doctrine et de la Réforme.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 305 - ... d'anathème et d'exécration, et les sacrifices d'hosties humaines et de l'excommunication en toutes religions. Item de la Moinerie, tant des Juifs que des Payens et des Turcs et des Papistes et des sacrifices faits à Moloch, tant en corps qu'en asme.
Page 298 - VI. Elle ne reconnaît point d'autre Confession des péchés pour en obtenir le pardon, que celle qui se fait à Dieu, ni d'autre Absolution que celle qu'on reçoit de Dieu , auquel il faut confesser ses péchés pour ce sujet, comme c'est lui seul qui les pardonne. VII. Cette même Eglise ne reconnaît point d'autre Service de Dieu que celui qui est spirituel et refilé selon la Parole de Dieu , et qui consiste en l'amour de Dieu et du prochain.
Page 307 - Des dtfferens et troubles advenans entre les hommes pour la diversite des opinions en la religion, Paris, 1562, BN D 41510, a ii r°-a ii v° ; Pierre Viret, De la Providence divine, touchant tous les estats du monde, et tous les biens et les maux qui y peuvent advenir [...], Lyon, BL 850 d 4, pp. 20-21 ; Jean Bodin, Les six livres de la Republique, Paris, 1576, BL C 115 h 1 (1), p.
Page 212 - Escritures et du ministère d'icelle, et des vrais et faux pasteurs et de leurs disciples, et des marques pour cognoistre et discerner tant les uns que les autres.
Page 304 - Des actes des vrais successeurs de Jésus-Christ. et de ses apostres, et des apostats de l'Eglise papale.
Page 302 - De la source et de la différence et convenance de la vieille et nouvelle idolâtrie, et des vrayes et fausses images et reliques, et du seul et vray Médiateur, Geneva, Jean Girard, 1551, 245 p.
Page 132 - Nous avons donc bien à louer Dieu de la grâce qu'il nous fait, et notamment de ce qu'on dissimule beaucoup de choses qui ont...
Page 297 - Elle ne reconnait que le même Jésus-Christ, ressuscité des morts, monté au Ciel, et séant à la dextre du Père, pour le chef unique, pour le pontife ou sacrificateur véritablement souverain, et pour le médiateur et l'intercesseur de son Eglise. » III. La Sainte Ecriture ne...
Page 297 - Cette Eglise, bien qu'elle ne soit connue que de Dieu , a cependant ses cérémonies que Jésus-Christ a établies , par lesquelles on la voit et on la reconnaît, savoir le baptême et la cène du Seigneur, qu'on appelle les sacrements , parce que ce sont tout à la fois des symboles et des signes des choses secrètes , c'està-dire de la grâce de Dieu.
Page 132 - ... du Roy estoient exécutés à la rigueur. Et le pourroient estre à la vérité, si par l'obéissance maintenant requise de nous, nous ne réparons aucunement les fautes commises par trop grande témérité et licence de ceux qui les ont commises, car quand tout sera bien advisé...

Bibliographic information