L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques et autres anciens monuments, depuis la naissance de Notre-Seigneur, Volume 18

Front Cover
rue de la Vrillière, no. 10, pres̀ la banque; Valade, imprimeur du roi, rue Coquillière, 1819 - Chronology, Historical
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 349 - Ferri II de Lorraine, comte de Vaudemont, à qui elle porta les droits de sa maison sur la couronne de Naples (de là les prétentions de la maison de Lorraine à ce royaume); Marguerite, femme de Henri VI, roi d'Angleterre, et deux autres filles. René eut les vertus et les qualités d'un grand roi, et il ne lui manqua que du bonheur, pour être mis au nombre des héros. A la valeur il joignait l'amour des sciences et des arts ; il était profond dans les mathématiques, savant théologien et fort...
Page 94 - L'an i72.5, le 3o avril, l'empereur et le roi d'Espagne firent un traité à Vienne, par lequel la succession éventuelle du grand-duché de Toscane et des duchés de Parme et de Plaisance, fut assurée à l'infant don Carlos, comme étant aux droits d'Elisabeth Farnèse,sa mère, petite-fille, par Odoard , son père,deRanuce!I, duc de Parme.
Page 81 - Charles rendit un décret solennel , par lequel il déclara chefs de la république, Alexandre de Médicis (à qui le pape avait déjà procuré le duché de Civita-Penna ) , ses fils leurs descendants , et à leur défaut le plus proche parent. Ainsi fut rétablie , pour la troisième fois , la maison de Médicis à Florence. Les Florentins, dit Muratori, se lamentèrent en secret d'une pareille décision ou investiture, laquelle établissait clairement l'autorité de l'empereur sur Florence et...
Page 318 - Les annales de l'esprit humain ne nous offrent aucun » événement qui ait produit de plus grands effets que cette » invention , dont la connaissance nous a été cependant trans» mise sans aucune des circonstances qui peuvent satisfaire la » curiosité qu'elle doit naturellement exciter.
Page 323 - ... breoù j'étais, et où lassée de l'attendre, je m'étais endormie, » lorsqu'une dame hongroise, qui avait été sa nourrice, in-* ° quiète de ne le voir point arriver, prend la lumière et se » met à le chercher : elle le trouve sans vie au pied d'un mur. '» Je ne puis vous dire et vous ne pouvez vous imaginer quelle » fut mon affliction. Quoique l'auteur de...
Page 259 - Glle du même lit, Elisabeth, femme d'Etienne l'Agraffé, duc de Bavière. « II est assez étonnant, dit M. de Burigni, que les rois de Naples n'aient pas conquis le royaume de Sicile , pendant un régne aussi faible que celui de Frédéric. Ce prince n'était proprement roi que de nom. Les villes et les grands le méprisaient impunément : on peut juger jusqu'où allait l'inso- ' lence des seigneurs , par ce qui arriva à Gui de Vintimille.
Page 31 - Mabli, qui pouvait terminer cette affaire en livrant quatre de ses galères , en envoyant quatre de ses membres à Versailles pour faire satisfaction au roi et lui demander sa protection, se piqua malheureusement d'une fermeté qui ne pouvait durer.
Page 279 - Juifsune pragmatique qui apaisa le tumulte; il promit même aux Napolitains, qu'en faveur de leur zèle pour la foi catholique, il ne permettrait jamais l'établissement de l'inquisition chez eux ; et il fut, à cet égard, fidèle à sa parole.
Page 291 - ... rois à Naples et à la Sicile dans deux branches de la maison "» royale de France , son intention est encore de donner à cette » île un souverain qui tire son origine du même sang...

Bibliographic information