Voyage dans les steps d'Astrakhan et du Caucase: Histoire primitive des peuples qui ont habité anciennement ces contrées. Nouveau périple du Pont-Euxin ... Ouvrages publiès et accompagnés de notes et tables, Volume 1

Front Cover
Merlin, 1829 - Black Sea - 417 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - Aksakal, où ils atteignent ceux de la petite horde. En hiver, ces Kirghiz habitent les contrées qui avoisinent le lac Balkhach. Ils comptent en tout plus de 2oo,ooo familles, et portent chez les Chinois le nom de Kirghiz de la gauche.
Page iv - ... personnages les plus marquans du pays qu'elle s'était approprié. A l'époque de l'ambassade que l'empereur Alexandre envoya en 1805 en Chine, le comte J. Potocki fut nommé chef du corps de savans qui accompagna cette légation. Ce fut alors que j'eus l'honneur de faire sa connaissance particulière, et le plaisir de voyager avec lui depuis Kazan jusqu'à Kiakhta sur la frontière de l'empire de la Chine. Il aurait été impossible de faire un choix plus heureux pour remplir un emploi aussi...
Page 227 - L'ataman et ses principaux officiers dirent au prince qu'ils ne pouvaient répondre de l'exécution de cet ordre , mais que s'il voulait se charger lui-même du soin de ramener les paysans, on lui donnerait une escorte Le prince y consentit ; mais entraîné pendant la nuit dans une embuscade, il y fut massacré, et...
Page xiv - Siciliens ; les caractères y sont tracés avec une grande vérité : » en un mot, c'est un des livres les plus attrayants qu'on ait » jamais écrits. Malheureusement il n'en existe que quelques » copies manuscrites. Celle qui fut envoyée à Paris pour y être » publiée, est restée entre les mains de la personne chargée de » la revoir avant l'impression. Il faut espérer qu'une des cinq que » je connais en Russie et en Pologne, verra tôt ou tard le jour, » car c'est un livre qui, de même...
Page 115 - C, p. 105), ajoute pour finir : « Comme je suis fort las de me faire imprimer et graver, je me contenterai de multiplier les copies de mon travail, seulement pour qu'il ne soit pas entièrement perdu
Page 282 - ... été vendus comme esclaves, revenaient dans leur patrie avec une petite fortune , avec laquelle ils faisaient l'acquisition d'un domaine. La liberté passait à leur descendance , et ils jouissaient des mêmes droits que les nobles. . : La quatrième classe, celle des vassaux ou serfs , semblables à ceux qui existaient en Europe lors de la féodalité, vivent, de père en fils, sous la dépendance d'un prince ou d'un noble dont ils labourent le champ en temps de paix, et qu'ils défendent en...
Page 42 - ... Sibérie méridionale , alliés de ces derniers. Par ces guerres et par les changemens continuels de leurs habitations, ils s'avancèrent toujours plus à l'ouest, et finirent par occuper la steppe habitée auparavant par les Kalmuks , qui eux-mêmes s'étaient avancés vers le Volga.
Page xiv - L'auteur dépeint parfaitement dans cet ouvrage les mœurs des Espagnols, des Musulmans et des Siciliens ; les caractères y sont tracés avec une grande vérité ; en un mot, c'est un des livres les plus attrayants qu'on ait jamais écrits. Malheureusement, il n'en existe que quelques copies manuscrites. Celle qui fut envoyée à Paris pour y être publiée est restée entre les mains de la personne chargée de la revoir avant l'impression. Il faut espérer qu'une des cinq, que je connais...
Page 289 - Le moullah, quand il y en a un , assiste à cette cérémonie. Durant le cours d'une année le lit du défunt et ses armes sont conservés avec le soin le plus religieux, à la même place qu'ils occupaient de son vivant. A certaines époques , les parents et les amis viennent exprimer, par des sanglots et des coups sur la poitrine, leur désespoir ; la veuve donne aussi alors les marques de son affliction, se déchire le visage et les bras jusqu'au sang (i). Un jour entre autres est fixé pour donner...
Page xi - Voyage dans quelques Parties de la Basse-Saxe pour la Recherche des Antiquités slaves ou vendes, fait en 1794 par le comte Jean Potocki.

Bibliographic information