Traite de geographie et de statistique medicales et des maladies endemiques, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

ARMÉE française Mortalité de
42
CONTINENTS Étendue configuration
48
Soulèvement du sol et atterrissements
62
Arméniens II 122 de la 311
63
ESPAGNE De la pellagre eu 291 Production et consommation en
67
ESTHONIKNS II 121 lation en II
75
Phénomène pathologiques
77
VÉGÉTAUX Distribution géographique en France et en Europe 276 Con
78
ÉTATS SAItDES Du recensement de la EXÉCUTIONS Nombre des
81
II AI IV Accidents dus ù lexploitation des mines
85
du lac de EAUDEVIE Production de 1
86
BUISSONS SPltilTUEUSES Produc CARRIÈRES Exploitation des
94
Composition des eaux
98
vents Cause vitesse force des selon les en France II
101
RUMBAY Présidence de Mortalité de eau
104
Gisement dea eaux souterraine
105
NAUFRAGES causés par déviation de la OCÉANIE Population de P II
107
Ascensions des montagnes eu BARBIERS affection endémique Voy
110
1P IT Température dei eaux
111
Température des puits
114
COTOPAXI volcan 39 danoise H
115
Température des eaux thermales
121
CH 1P V Étang et marais
128
CHIQUE Pulex penetrans 317 nègres dans les II 203 De
136
DYSENTERIE Décès causés par la 1 II 702 Tableau de maladies
139
Des fleuves et des rivières
143
COULEUîi Influeucedc la sur le ca DANUBE Pente du 144
144
CHAP I Propriétés physiques et composition
156
Mouvement de latmosphère
168
considérés comme véhicule de corps éruptions 39
171
tHAl V Diminution de la pression atmosphérique
176
Sondages du capitaine Denham jusquà 14 092 mètres de profondeur
192
Limite des variations barométriques Action de la pression
199
Importance attachée dan lantiquité à loccupation des lieux élevés
200
Influence de lhumidité sur lorganisme
207
De la neige 314
214
EAU DE MElt Son action sur le cuivre ÉLÉPHANTS POLAIRES Discussion
224
IIAI IV Températures extrêmes
230
BORGNES Nombre des en France et de linfanterie en Belgique
233
Température des divers points du globe 342
242
ETHNOGRAPHIE de lEurope II 107 I pour maladies des yeux II 593
253
COUKS deau Voy Rivières Répartition des en Italie 31
254
ITALIE Répartition mensuelle des ma les vomissements 362 366
263
Production et consommation en Europe
271
Fixité des climats j déboisements
334
NAVIRES Action de leau de mer sur le OF il De quelques maladies de P
335
BOTliniUCKPIlAI E Caractères zoolo 598 Influence de la sur les fonc
336
Dn mal de vers on mal de bassine
359
Al VIII De la tarentule et dn tarentisme
371
Delà morsure dn scorpion
379
CLIMATS Définition des 217 Statistique morale
382
Influence du climat et de la température
388
Résistance de lorganisme anx excès de chaud
394
certaines villes de France 138 les
395
KOiSitu Emploi du comme ténifuge pulmonaire à U G40 642
416
Wes trombes de leur formation et de leurs effets
437
ETNA volcan 39
453
Inilaence des localités sur les ornges et sar
455
physique du globe 1 Voy Globe talité Naissances
459
CRÉPUSCULE Durée du II 2 Déclinaison de laiguille aimantée
461
FIEVRE JVUNE II 495 Anatomie foudroyé 516 son attitude 517 état
464
Statistique des accidents causes par la foudre
467
RAU DE PUITS 98 ÉPIDÉMIE de fièvre jaune à la Nou
496
Des effets de la foudre sur lhomme
500
sur les arbres
501
NEIGE Formation de la et son in française et piémontaise en
508
BUU ssui E 42 Action de la foudre et de produite par la foudre 514
514
AI XII Effets de la foudre étudiés sur lhomme mort lésion anatomiquea
516
Attitude des cadavres foudroyés
517
De la mort sur place et debout
518
Transport des individus foudroyés hors du lieu où ils ont été foudroyés
520
Rigidité ou flaccidité des membres prompte ou lente putré faction étal du sang
522
Incinération mort par congélation
524
Mutilations arrachement de la langue
525
Lésions du crâne de la membrane du tympan proéminence des yeux
526
POULE Rapport de la ponte des avec
527
Lésions anatomiques variées
528
FIÉ VUES PALUDÉENNES II 119 514 causés par un seul coup de 485
530
Moyens protecteur employés contre la fondre
531
Moyens employés pour garantir les édifices et les hommes
535
Usage de tirer le canon et de sonner les cloches pour dissiper les orages
538
Des paratonnerres expérience de M de Romas
541
Première application du paratonnerre en France
543
Efficacité du paratonnerre prouvée par lobservation
544
Description du paratonnerre
545
De lextrémité inférieure du conducteur et des nappes deau
550
Paratonnerre économique armement des arbres
552
Phénomènes électriques autres que ceux de latmosphérei poisson électrique
557

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xxxv - est la barrière évidente entre la brute et nous. . Dieu nous a donné le nombre, et c'est par le nombre qu'il se prouve à nous, comme c'est par le nombre que l'homme se prouve à son semblable. Olez le nombre, vous ôtez les arts, les sciences, la parole, et par conséquent l'intelligence. Ramenez-le
Page 403 - point qu'il était difficile de suivre sa direction et de conserver l'équilibre. L'individu chez qui il venait à être rompu tombait aux pieds de ses compagnons, qui ne détournaient pas les yeux pour le regarder. Quoique l'un des plus robustes de l'armée, ce fut avec la plus grande difficulté que je pus atteindre \Vilna.
Page 433 - milieu de la chambre, le globe de feu s'éleva verticalement à la hauteur de la tête de l'ouvrier, qui, pour éviter d'être touché au visage, et en même temps pour suivre des yeux le météore, se redressa, en se renversant en arrière sur sa chaise. Arrivé à la hauteur
Page 558 - d'un beau vert-olive ; le dessous de la tête est jaune mêlé de rouge. Deux rangées de petites taches jaunes sont placées symétriquement le long du dos, depuis la tête jusqu'au bout de la queue; chaque tache renferme une ouverture excrétoire : aussi la peau de l'animal est constamment couverte d'une matière muqueuse, qui
Page 551 - Le cuivre rouge a une grande supériorité sur le fer et le laiton dont on fait usage trop souvent pour composer le câble qui forme le conducteur du paratonnerre ; il est moins altérable sous l'influence des agents atmosphériques, et surtout il peut être employé avec une section trois fois plus petite.
Page 109 - brasses de profondeur, où ils ne manquent jamais de trouver de l'eau en grande abondance. Ils enlèvent à cet effet diverses couches de sable et de gravier, jusqu'à ce qu'ils rencontrent une espèce de pierre qui ressemble à de l'ardoise, et que l'on sait être précisément au-dessus de ce qu'ils appellent
Page 71 - un voyageur exercé devine par les habitudes du peuple, par les apparences de ses demeures, de ses vêtements, la constitution du sol de chaque canton, comme d'après cette constitution le minéralogiste philosophe devine les mœurs et le degré d'aisance et d'instruction. Nos départements granitiques produisent sur tous les usages de la vie humaine d'autres effets que les calcaires. On ne se
Page 18 - vrai est l'intervalle de temps compris entre deux passages consécutifs du soleil au méridien, c'est-à-dire entre deux coïncidences avec le méridien des cercles horaires sur lesquels cet astre a été placé dans deux jours successifs. Le jour solaire est évidemment plus long que le jour sidéral,
Page 434 - alors sur le mât de perroquet avec sept cierges allumés, c'est-à-dire qu'on aperçut ces feux que les matelots croient être le corps du saint. Aussitôt, on entendit chanter sur le bâtiment force litanies et oraisons, car les gens de mer tiennent pour certain que le danger de la tempête est passé, dès que
Page 403 - ont perdu, par cette seule cause, plus d'hommes en proportion que les Français... Trois mille hommes des meilleurs soldats de la garde, tant d'infanterie que de cavalerie, presque tous des contrées méridionales de la France, étaient les seuls qui eussent vraiment résisté aux cruelles vicissitudes de la retraite ; ils possédaient encore leurs armes, leurs chevaux et leur

Bibliographic information