Les fondemens de la foi mis à la portée de toutes sortes de personnes: ouvrage principalement destiné à l'instruction des jeunes gens qui sont à la veille d'entrer dans le monde, 1. kötet

Első borító
Onfroy, 1807 - 937 oldal
 

Mit mondanak mások - Írjon ismertetőt

Nem találtunk ismertetőket a szokott helyeken.

Kiválasztott oldalak

Más kiadások - Összes megtekintése

Gyakori szavak és kifejezések

Népszerű szakaszok

176. oldal - Et l'esprit du Seigneur reposera sur lui; l'esprit de sagesse et d'intelligence, l'esprit de conseil et de force, l'esprit de science et de piété; » Et il sera rempli de l'esprit de la crainte du Seigneur.
428. oldal - Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, et de tout votre esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement.
388. oldal - Vous avez appris, dit Jésus-Christ, qu'il a été dit: vous aimerez votre prochain et vous haïrez votre ennemi. Et moi, je vous dis : aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent...
183. oldal - Allez dire à Jean ce que vous avez entendu et ce que vous avez vu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, l'Évangile est annoncé aux pauvres; et heureux celui qui ne prendra pas de moi un sujet de scandale.
408. oldal - Je vous le dis en vérité, un riche entrera difficilement dans le royaume des deux. Je vous le dis encore il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.
179. oldal - Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière; ceux qui habitaient dans la région de l'ombre de la mort la lumière leur est née.
341. oldal - Père; comme nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le révéler.
187. oldal - Il nous a paru un objet de mépris, le dernier des ,,hommes, un homme de douleurs qui sait ce que c'est que ,,souffrir. Son visage était comme caché ; il paraissait méprisable, et nous n'en avons fait aucune estime.
410. oldal - Venez à moi , vous tous qui êtes chargés , et je vous soulagerai. Prenez mon joug sur vous , et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes , car mon joug est doux, et mon fardeau léger.
410. oldal - Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

Bibliográfiai információk