Annales de la propagation de la foi, Volume 1

Front Cover
1827
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 61 - Et personne ne quittera pour moi et pour l'Evangile sa maison , ou ses frères , ou ses sœurs , ou son père , ou sa mère , ou sa femme , ou ses enfants , ou ses...
Page 89 - ... que Dieu , n'écoutez que lui. Que ceux qui sont déjà attachés ici dans un travail réglé y persévèrent ; car les dons sont divers , et il suffit que chacun suive le sien : mais qu'ils donnent du moins leurs vœux et leurs prières à l'œuvre naissante de la foi. Que chacun de ceux qui sont libres se dise à soi-même : Malheur à moi si je n'évangélise ! Hélas ! peut-être que tous les royaumes de l'orient ensemble n'ont pas autant de prêtres qu'une paroisse d'une seule ville. Paris...
Page 89 - Que ne puis-je aujourd'hui , mes frères, m'écrier comme Moïse aux portes du camp d'Israël : Si quelqu'un est au Seigneur, qu'il se joigne à moi! Dieu m'en est témoin, Dieu devant qui je parle , Dieu à la face duquel je sers chaque jour, Dieu qui lit dans les cœurs , et qui sonde les reins.
Page 90 - ... dans les eaux salutaires, mais dans les flammes du SaintEsprit et dans le sang de l'Agneau, pour y blanchir leurs robes; des catéchumènes qui attendent le martyre avec le baptême. Quand aurons-nous de tels chrétiens, dont les délices soient de se nourrir des paroles de la foi, de goûter les vertus du siècle futur , et de s'entretenir de leur bienheureuse espérance? Là, ce qui est regardé ici comme excessif, comme impraticable, ce qu'on ne peut...
Page 100 - XVII. Les chefs de section recueillent la rétribution des membres de leur section , et en versent le produit tous les premiers dimanches de chaque mois , entre les mains de leur chef de centurie ; chaque chef de section répond de dix rétributions. XVIII. Les chefs de centurie versent dans le mois, entre les mains de leur chef de division, les sommes qu'ils ont reçues des chefs de leurs sections (1).
Page 58 - Au soleil couchant, on se remet à terre ; aussitôt, il faut courir pour aller couper des cannes, du bois et des feuilles vertes pour faire son baire, la chaudière et la boucane : chacun y est pour soi. Alors ce n'est pas une armée...
Page 87 - Quelle est donc grande cette œuvre qui console l'Église , qui la multiplie , qui répare ses pertes , qui accomplit si glorieusement les promesses , qui rend Dieu sensible aux hommes, qui montre Jésus-Christ toujours vivant et régnant dans les cœurs par la foi, selon sa parole, au milieu même de ses ennemis; qui répand en tous lieux son...
Page 57 - ... qu'eux. Quand on met pied à terre pour dîner depuis dix heures jusqu'à deux ou trois heures, c'est une armée entière que l'on a à combattre. On fait de la boucane, c'est-à-dire un grand feu, que l'on étouffe ensuite avec des feuilles vertes ; il faut se mettre dans le fort de la fumée, si...
Page 88 - ... doctrine est attachée ! Qu'elle est grande cette œuvre! mais où sont les ouvriers capables de la soutenir? mais où sont les mains propres à recueillir ces riches moissons dont les campagnes de l'orient sont déjà blanchies? Jamais la France, il est vrai, n'a eu de plus pressants besoins pour elle qu'aujourd'hui.
Page 90 - ... trouvent la joie dans les larmes, et des riches qui craignent d'avoir leur consolation en ce monde : tout milieu entre le siècle et Jésus-Christ est ignoré : ils ne savent que prier, se cacher, souffrir, espérer.

Bibliographic information