Mémoires du Maréchal Ney, duc d'Elchingen, prince de la Moskowa, Volume 1

Front Cover
H. Fournier, 1833 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 289 - ... recteurs de l'émeute; son silence pendant cinq » heures, l'arrivée tardive de la force armée, » son inertie et celle de la police, toutes ces » preuves m'ont autorisé à cesser de corres» pondre avec lui, à l'accuser devant le tribunal » de l'opinion et à celui du chef suprême de la
Page 448 - Brunswick, l'archevêché de Trêves, le duché de Berg, etc., le régime constitutionnel. On ne devient pas républicain en un jour, et ceux qui achètent la liberté aussi cher l'aiment rarement lorsque, sous un maître, ils ont été habitués à ne pas payer d'impôts, ou du moins fort peu.
Page 258 - ... nous étions obligés de vendre nos maisons pour subvenir aux frais que nécessite la défense de la liberté. Oh ! je suis éclairé maintenant... Quels trésors, quelles mines d'or pourraient jamais fournir aux dépenses scandaleuses de quelques-uns de nos militaires...
Page 302 - ... avant de partir, la satisfaction de le voir » assez avancé pour que les ennemis du système » représentatif aient perdu toute espérance de » succès En général , l'état politique de » toute l'Helvétie est satisfaisant ; une hiérarchie » constitutionnelle s'y établit, et il suffira d'une » surveillance ordinaire pour que les intérêts de » la France ne reçoivent aucun préjudice. ... Je » pars le 28 mars pour me rendre en Italie, con
Page 446 - Toute l'armée accuse hautement les administrateurs de l'affreuse disette qu'elle éprouve. Sinon au sein de l'abondance, du moins dans un pays qui n'est pas absolument dépourvu, ne conviendrait-il pas de supprimer ces administrations qui, en admettant qu'elles soient composées des plus honnêtes gens du globe, coûtent infiniment et ne sont de presque aucune utilité, la plupart des commissaires ignorant la langue du pays, et, comme étrangers, n'ayant aucune connaissance de ses productions, ni...
Page 288 - Thugut, l'ame de la coalition qui » cherche à se renouer et l'ennemi implacable » de la république , était prêt à tomber dans » le piège que je lui tendais; en adroit et ex...
Page 282 - Il me parvient par le gouvernement. Allez reprendre votre poste et croyez que lorsque nous recommencerons , je vous mettrai à même de recevoir des louanges de nos amis et de nos ennemis.
Page 439 - L'armée de Rhin et Moselle passera le Rhin à Strasbourg : elle laissera un corps d'observation sur la Pfrimm , pour contenir la garnison de Mayence , et des forces en avant de Manheim , pour s'opposer aux entreprises que pourraient former les ennemis qui occupent cette place. Elle s'avancera avec rapidité sur le haut Necker , après avoir détaché des corps suffisants pour occuper les gorges de la forêt noire.
Page 447 - Lefebvre, etc. Il paraît donc convenable de rendre à ce pays ses administrations, ses tribunaux civils, ses magistrats et ses usages. C'est au commissaire ordonnateur en chef ou à ses subordonnés à faire sous la surveillance du général en chef les demandes de grains, bestiaux, chevaux, et généralement toutes celles dont l'obtention peut être utile aux défenseurs de l'État. Mais, dira-t-on , n'allez-vous pas faire un pas rétrograde?
Page 304 - Quant aux sommes dont j'ai disposé pour le » besoin des troupes, elles s'élèvent à neuf cent » mille livres, prises en deux fois. Je vous adresse » l'état du payeur de la division d'Italie, pièce...

Bibliographic information