P. Virgilius Maro qualem omni parte illustratum tertio, Volume 8

Front Cover
colligebat N.E. Lemaire, 1822 - Aeneas (Legendary character)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page lxxxvi - Théophraste (i), un lotuspaliure, qui diffère du lotus des Lotophages, ayant la tige plus entourée de rejetons, et la feuille du paliure grec. Le fruit n'en est point aplati, mais rond et rouge. Son noyau ressemble aux pépins de la grenade. Ce fruit est suave.; on l'améliore encore en le faisant macérer dans du vin, qu'il améliore à son tour.
Page xcvii - Il s'agissait d'une plante que réclament à-la-fois l'agriculture, la médecine, (i) la religion, la poésie; d'une plante dont le nom remplit tous les livres, et se lie à l'histoire comme à la fable; d'une plante dont la célébrité peut s'apprécier par un seul trait, quand on se rappelle cette gracieuse tradition d'après laquelle un jardin, arrosé d'une eau où la fleur du lotus avait été broyée...
Page xc - Nil, quoiqu'elle vienne aussi, dil-il, dans quelques marais de Syrie , de Cilicie , etc. La racine en est épineuse au point de faire fuir le crocodile, qui n'a pourtant que les yeux de vulnérables. Passons sur cette fable, et voyons le reste. On mange cette racine, crue ou cuite. La fleur est rosé, double de celle du pavot; le fruit, assez semblable à un rayon de miel circulaire, contient, dans ses alvéoles, une...
Page lxxxviii - Mais, restituant au mot perlaro, synonyme de metiicocco, sa véritable signification, nous préférons voir l'arbre de Pline dans le micocoulier, auquel Linné a fort bien fait d'attribuer le nom générique de Celtis. Le fruit du Celtis australis naît cerasi modo, ce qui n'a pas lieu dans le Cratœgus Aria. Sa feuille, à dents de scie, assez comparable à celle de l'yeuse, explique d'ailleurs pourquoi Pline a pu le confondre avec l'arbre de Théophraste. Une autre cause d'erreur a été la dureté...
Page cxx - ... petites, coriaces, et d'une couleur vert-glauque qui déplaît à l'œil; ses fleurs enfin, blanchâtres et fort petites, ne rompent en aucun temps la triste monotonie de son aspect. Mais il est éminemment utile, et tout est justifié. Une beauté...
Page xcv - Lotus corniculatus comme la plante dont il s'agit. Mais, tout réfléchi, il nous semble voir plus de probabilité dans les raisons de Sprengel. Ce botaniste a tort de s'é(i) Odyss.
Page xviii - Des arbres portelaine , dit-il, croissent dans l'île de Tylos , sur la côte orientale du golfe Arabique. Leur laine est contenue dans un globe de la grosseur d'une pomme (êa.pivn} qui s'ouvre lors de sa maturité.
Page lxv - ... loin d'un fleuve qui vient de Carrare. Il croît également en France , où l'on rencontre sa fleur , tout l'été, dans les champs , sur le bord des chemins , et surtout auprès des marais. Au surplus , toutes les renoncules ayant des qualités analogues , je ne sais si l'on ne ferait pas sagement de ne préciser que le genre sans s'arrêter à l'une ou l'autre espèce. Dodonée pense que la sardonia était la pulsatille , Anémone Pulsatilla, L. , ce qui n'offre aucune probabilité. Sprengel...
Page lxxxvii - Le celtis de Pline reste à déterminer. C'est, dit Robert Constantin, le perlaro des Italiens et notre alisier. L'un ou l'autre, à la bonne heure; mais le perlaro est un Celtis, et l'alisier un Cratœgus, ce qui ne se ressemble guère. Perlaro, micocoulier, dit Vénéroni. Antoine du Pinet de Noroy établit mal-à-propos la même confusion, comprenant aussi le micocoulier dans les alisiers.
Page lxxxvi - ... doit être servi par les houris aux bienheureux, et qu'à l'a description donnée soit par Abou Hanif Ed-Daynouri,' soit par Ebn Alwam, on reconnaît bien devoir appartenir au genre des jujubiers, est fort épineux, sans doute; tellement même, qu'au rapport d'Hasselquist, on croit en Orient que la couronne de Jésus-Christ fut faite des branches de cet arbuste. Mais cette qualité n'est point particulière au seul R. Paliurus. Les épines sont un caractère très prononcé du Rhamnus divaricatus...

Bibliographic information