Manuel d'actinologie, ou de zoophytologie

Front Cover
F. G. Levrault, 1834 - Cnidaria - 694 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 374 - Animaux inconnus, contenus dans des loges mamelonnées, en forme d'étoiles fortement lamelleuses, assez peu régulières, échinulées, et n'occupant que la face supérieure d'un polypier calcaire, libre ou fixé, en forme de grande plaque lobée ou relevée sur les bords, fortement échinulé en de.dans et strié, mais non poreux en dehors.
Page 434 - Schweigger, dans, ses observations faites à la suite de son voyage dans la Méditerranée, cherche à établir que les dactylopores et les ovulites ne sont rien autre chose que des articulations d'une grande espèce de cellaire, analogue à la cellaire salicorne. Quelque spécieuse que soit au preinierabord cette opinion, elle ne peut tenir contre un examen un peu scrupuleux.
Page 115 - Corps cylindrique, alongé, contractile, musculaire, composé de trois parties: l'antérieure vésiculeuse; la moyenne portant à sa partie inférieure deux organes natateurs creux, placés l'un devant l'autre, et enfin la troisième, la plus longue, pourvue en dessus d'une plaque fibrillo-capillacée , et en dessous de productions cirrhiformes ; bouche terminale; anus? Espèce. La D.
Page 365 - E. Astrées encroûtantes ou se glomérulant, à loges rondes quoique assez serrées, quelquefois un peu déformées, assez peu profondes, à lamelles bien distinctes, tranchantes, complètes, se prolongeant sur les bords qui sont arrondies en bourrelet.
Page 132 - A la racine inférieure du renflement sto'macal est l'ovaire formé par un amas de granules, et qui se prolonge en arrière en une longue production chargée de corps oviformes, et d'autres plus longs et plus en forme de cloche. Cette production , sortie de l'organe natateur antérieur, passe sous le postérieur en suivant la gouttière dont il est creusé à sa face inférieure. Du reste, celui-ci...
Page 408 - ... ne contient encore qu'une espèce vivante et assez commune dans nos mers, et surtout dans la Méditerranée. Nous l'avons étudiée avec soin, et nous sommes presque convaincus que ces petits corps crétacés ne sont pas de véritables polypiers, mais bien quelque pièce intérieure, qui s'accroît par la circonférence. Il est en effet évident qu'il n'y a pas de cellules proprement dites, à moins qu'on ne veuille regarder comme telles les deux plans de locules qui occupent le bord et qui n'offrent...
Page 435 - Nous l'avons observé dans la collection de Bonn. Il ressemble à une figue un peu alongée et côtelée, sans qu'il y ait d'ouverture terminale. Il est possible qu'il ait été fixé par son extrémité atténuée. Sa forme générale est bien régulière; il est entièrement creux; ses parois sont fort minces : elles sont entièrement composées de cellules quadrangulaires assez distinctes, assez régulièrement disposées par séries alternes, transpercées, avec une ouverture extérieure en général...
Page 489 - M. Michaux nous a confié un petit corps brun, enroulé en planorbe et couvert de grains de sable agglutinés, qu'au premier aspect on prendroit pour une coquille. Nous supposerons volontiers que c'est un tube de difflugie : car ce ne peut être celui d'une larve de Frigane ou de quelque insecte voisin, qui est toujours droit; alors nous douterons un peu que la difflugie soit un simple degré de développement de la cristatelle.
Page 92 - Un auteur, dont je ne me rappelle pas le nom, a cru trouver une espèce de polype dans un champignon, qui, par conséquent, ne seroit pas aquatique ; mais cette découverte n'a pas été confirmée.
Page 125 - Rétablissement des genres nouveaux qu'ils ont proposés, et surfout les bonnes figures qu'ils ont données, a permis d'aller plus loin, et de voir dans les diphyes autre chose que les deux parties subcartilagineuses. En effet, en prenant pour exemple les calpés^ et surtout les cucubales ou les capuchons, on voit que le corps des diphyes forme un véritable nucléus, situé à la partie antérieure...