August Wilhelm von Schlegel's sammtliche Werke, Volume 8

Front Cover
Weidmann, 1846 - Art
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 85 - Bedewde with many a teare, And biddes thee sometimes thinke on her, Who loved thee so deare. " And here shee sends thee a ring of...
Page 85 - Whan, lo ! he beheld fair Emmelines page Come trippinge downe the dale. The Child of Elle he hyed him thence, Y-wis he stoode not stille, And soone he mette faire Emmelines page Come climbing up the hille.
Page 227 - Werner, Adam Muller, Sclielling, Tieck, Schlosser. Tout homme de génie dans les contrées protestantes, penche aujourd'hui, à son insu ou autrement, vers le catholicisme: tel est l'ascendant irrésistible de la vérité. Citons W. Burke, W. Jones, Jean de Muller, le poète Claudius, Lavater et plusieurs autres. Goethe s'est décidé fort tard en faveur du panthéisme. Jamais il ne fut protestant, et l'on trouve dans quelques-uns de ses ouvrages mie tendance catholique prononcée.
Page 86 - Nowe hye thee backe, thou little foot-page, And greet thy ladye from mee, And telle her that I her owne true love Will dye, or sette her free. Nowe hye thee backe, thou little foot-page, And let thy fair ladye know This night will I bee at her bowre-windowe, Betide me weale or woe.
Page 86 - And biddes thee weare it for her sake, When she is layde in grave. For ah ! her gentle heart is broke, And in grave soon must she bee.
Page 184 - M. Necker vous a écrite m'a fait grand plaisir; je suis seulement fâchée qu'il ne soit plus en place. C'est un homme à qui le ciel a destiné la première place en Europe , sans contredit, pour la gloire. Il faut qu'il vive, il faut qu'il survive à une couple de ses contemporains, et alors cet astre sera à nul autre comparable . et ses contemporains resteront loin derrière lui.
Page 184 - Voilà un beau rêve que la France a fait , et une grande victoire pour ses ennemis. Le caractère de cet homme rare est à admirer dans ses deux ouvrages , car le Mémoire vaut bien le Compte Rendu. Le Roi de France a touché du pied à une grande gloire.
Page 227 - Goethe s'est décidé fort tard en faveur du panthéisme. Jamais il ne fut protestant, et l'on trouve dans quelquesuns de ses ouvrages une tendance catholique prononcée. Schiller, lorsque son talent se perfectionna, entra de plus en plus dans des conceptions catholiques. Dans Wallenstein, Marie Stuart, Guillaume Tell, rien ne rappelle l'auteur déréglé de don Carlos, le violent déclamateur dont la jeunesse composa cette histoire boursoufflée de la Révolution des Pays -Bas.
Page 185 - J'ai enfin pu lire l'introduction du livre de M. Necker; je viens de l'achever. Puisqu'il est sensible à l'estime, assurez-le de toute la mienne. On voit qu'il étoit à sa place , et qu'il la remplissoit avec passion; il en convient lui-même.
Page 88 - All this beheard her owne damselle, In her bed whereas shee ley, Quoth shee, My lord shall knowe of this, Soe I shall have golde and fee. Awake, awake, thou baron bolde! Awake, my noble dame! Your daughter is fledde with the Child of Elle To doe the deede of shame. The baron he woke, the baron he rose, And called his merrye men all: "And come thou forth, Sir John the knighte, Thy ladye is carried to thrall.

Bibliographic information