Vivre à Tananarive: géographie du changement dans la capitale malgache

Front Cover
KARTHALA Editions, 2007 - Antananarivo (Antananarivo, Madagascar) - 427 pages
0 Reviews
A Madagascar, comme dans d'autres pays d'Afrique ou d'Asie même très ruraux, c'est bien la ville qui se trouve au cœur des changements rapides des sociétés et des espaces. Capitale politique et économique de la Grande Ile, Tananarive est ainsi devenue un lieu de modernisation sociale et de dynamisme culturel de premier ordre. Bien loin d'être à l'écart de la mondialisation, comme on le lit encore trop souvent à propos des grandes villes des pays pauvres, Tananarive illustre bien l'impact de ce processus sur les territoires urbains. Tananarive n'est pas pour autant une ville neuve ni même une création coloniale. Il s'agit de la très ancienne capitale des rois Merina, dont le paysage urbain original rappelle les origines asiatiques du peuplement insulaire. Cité royale et sacrée située au cœur d'une opulente plaine rizicole, reflet d'un pouvoir centralisé. Tananarive ne pouvait que devenir le symbole de l'identité merina. or cette Tananarive mythique a été altérée par les métamorphoses qu'a connues la ville depuis le XIXe siècle. Le livre explore ces mutations douloureusement vécues. Se dessine alors une identité citadine inquiète, marquée par l'exacerbation des tensions dans une société anciennement cloisonnée et hiérarchisée en groupes statutaires semblables à des castes, et qui porte l'empreinte de crispations croissantes. Ce livre constitue avant tout un tableau actuel et vivant de la vie quotidienne des Tananariviens, de la ville aux quartiers, de la rue à la maison. A travers les nombreux témoignages des habitants, c'est le foisonnement de la vie urbaine qui surgit : travail, loisirs, fêtes... Au-delà de cette géographie du quotidien, c'est aussi la question du vivre ensemble qui est posée. Alors que la majorité de la population mondiale est désormais urbaine et que la majorité de ces citadins se trouve déjà dans les pays en développement, la ville doit-elle apparaître comme l'espace de l'intégration sociale ou comme celui du cloisonnement. de la fragmentation et de l'exclusion ?
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Tableaux
2
Remerciements
5
Cartes
15
Les transformations dune cité précoloniale
23
Tananarive capitale ?
63
Une capitale contestée
81
Des représentations traduisant lambiguïté du statut de capitale
91
Vivre la crise à Tananarive
101
la géographie
229
chronique du quartiervillage ?
241
lespace domestique et les ambiguïtés
257
influences rurales
266
Les limites de ladaptation citadine de la maison
276
le problématique
284
lidentité
293
vers la banalisation
303

Les causes de la crise
124
Limpact limité des stratégies sociospatiales de réponse
130
Leretouràlaterre?
137
une citadinité empreinte de ruralité
151
Lévolution des limites administratives de la commune
152
les tanindrazana
175
Lambivalence des représentations spatiales des Tananariviens
184
La connaissance de la ville indicateur de citadinité ?
192
Les limites de la connaissance de la ville
199
un espace hiérarchisé et cloisonné au cœur
207
De la typologie objective des quartiers à leur perception
218
Soavimasoandro un quartier périphérique traditionnel
228
La modernisation du paysage urbain sous leffet de la croissance
314
Recompositions citadines et crispations identitaires
329
Les Indiens à Tananarive
342
la ville duale
359
Des crispations identitaires croissantes entre groupes statutaires
371
La ville haute un espace hiérarchisé
382
La traduction politique des divisions statutaires
386
à lélection présidentielle de décembre 2001 dans
389
Conclusion
393
Bibliographie
399
Glossaire
417
Figures
427

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information