Derniers poèmes en vers et en prose

Front Cover
Gallimard, 1982 - Poetry - 188 pages
0 Reviews
"Max Jacob, ou la grâce. Si la poésie dit quelque chose à l'homme - quelque chose que ne lui disent pas le roman, ni la philosophie - ce doit être ceci : que tout soit nouveau. C'est à cela, il me semble, qu'on reconnaît le poète, à cet appétit démesuré de nouveau, jusqu'à l'ivresse, jusqu'à la folie parfois. Alors ce n'est pas affaire de quelques adjectifs, ni recherche de quelque impression particulière sur l'esprit du lecteur, mais désir de changer le monde, et pour cela de changer le langage, de se changer tout entier, comme de se retourner. Au plus profond il y a ce désir, comme un qui perdrait son enveloppe humaine et revêtirait la parure de l'ange, ou comme un qui se perdrait dans le gouffre de sa propre géhenne. Le chamane, au moment de l'extase, entend venir vers lui les esprits, dans un bruit de galop, dans une rumeur inconnue qui l'angoisse et le ravit. Puis, le moment venu, il se sépare de lui-même, il prend son vol au-dessus du monde. Il y a ce souffle dans la poésie de Max Jacob, comme un vent venu de l'autre côté du monde, apportant la substance de l'éternité. C'est ici, dans ces "derniers poèmes", que l'on sent le mieux la vérité de cette révélation. Car, tandis qu'il écrit sur l'enfer, sur l'infini de l'espace, "les dièses et les bémols du silence kilométrique de l'azur", lui, "Max le fou", qui découvre qu'il est le "clown" : "Jadis personne ne me remarquait dans la rue, maintenant les enfants se moquent de mon étoile jaune. Heureux crapaud ! tu n'as pas l'étoile jaune" ! Alors se préparent les événements terribles qui le conduiront à la misère du camp de Drancy, et à la mort". J-M-G Le Clézio, 29 juin 1981

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Le corbeau de saint Paul ermite
7
propos des rêves Les trois Égrégors
17
lu Bucentaure cest un bal à Grenelle
23
Copyright

11 other sections not shown

Common terms and phrases

References to this book

About the author (1982)

One of the key members of the group that formed around Apollinaire, a painter as well as a poet, Jacob lived in extreme poverty, working all manner of jobs throughout his life. Although born Jewish, he converted to Catholicism in 1915, six years after having a vision of Christ. In 1921 he moved from Paris to the small village of Saint Benoit-sur-Loire, close to a Benedictine church, where he remained until his arrest by the Nazis in February1944. He died of bronchial pneumonia the following month in a concentration camp at Drancy, near Paris.

Bibliographic information