Recherches historiques sur l'Anjou, Volume 2

Front Cover
Cosnier et Lachèse, 1847 - Angers
1 Review
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 70 - Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son aage ! • Quand revoiray-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Revoiray-je le clos de ma pauvre maison, Qui m'est une province, et beaucoup d'avantage...
Page 70 - Plus me plaist le séjour qu'ont basty mes ayeux, Que des palais romains le front audacieux : Plus que le marbre dur, me plaist l'ardoise fine. Plus mon Loyre gaulois, que le Tybre latin, Plus mon petit Lyre, que le mont Palatin Et plus que l'air marin, la douceur angevine.
Page 413 - Monsieur, lui dis-je, nous approuvions, vous et moi, toutes les sottises qui viennent d'être critiquées si finement, et avec tant de bon sens ; mais croyez-moi, pour me servir...
Page 67 - Capitole ; donnez en cette Grèce menteresse et y semez encore un coup la fameuse nation des GalloGrecs Pillez-moi sans conscience les sacrés trésors de ce temple delphique, ainsi que vous avez fait autrefois, et ne craignez plus ce muet Apollon, ses faux oracles ni ses flèches rebouchées.
Page 67 - François, marchez courageusement vers cette superbe cité romaine, et des serves dépouilles d'elle, comme vous avez fait plus d'une fois, ornez vos temples et vos autels.
Page 189 - Plessis, j'ai un extrême déplaisir de l'outrage que vous avez reçu, auquel je participe et comme roi et comme votre ami.
Page 527 - Dans un assez grand bois qui Serrant environne , Maison digne du maître, aussi belle que bonne, Dans un vieux chemin creux , un maladroit cocher, Qui ne doutait de rien , nous fit tous embourber : Accident qui pouvait devenir plus nuisible, Si monsieur d'Armagnac, avec un air terrible, N'eût pas , heureusement , arrêté l'étourdi.
Page 68 - Les monuments que je vous ay fait dire, Non en papier, mais en marbre et porphyre, Eussent gardé leur vive antiquité. Ne laisse pas toutefois de sonner, Luth, qu'Apollon m'a bien daigné donner: Car si le temps ta gloire ne...
Page 110 - Je chéris plus ces blessures que les marques d'honneur dont Votre Altesse me veut décorer, parce que je les ai acquises par des actions nobles. Vous me dénigreriez dans votre cœur, Monseigneur, si je les acceptais en vous obéissant dans un office qui ne convient qu'aux ennemis du Roy et de son Élat.
Page 522 - A quelques pieds au-dessus de ce beau groupe , on voit la victoire, qui descend du ciel, tenant d'une main un trophée et de l'autre une couronne qu'elle va poser sur la tête du guerrier. Cette figure , qui semble se soutenir en l'air par le mouvement de ses ailes , est...

Bibliographic information