Revue et magasin de zoologie pure et appliquée, Volume 4

Front Cover
Bureau de la Revue et Magasin de Zoologie, 1876 - Anatomy, Comparative
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 277 - La conclusion à tirer des faits que je viens d'exposer est que la plupart des huîtres, pour ne pas dire toutes, se propagent dès la première année, bien avant, par conséquent, qu'elles n'aient atteint la taille qui les rend marchandes. Parmi ces mères précoces, il en est dont la coquille, dans son diamètre transversal, mesure à peine 25 millimètres ; j'en conserve plusieurs de ce module. Il en résulte aussi que la conservation, la prospérité d'un parc reproducteur d'une huîtrière...
Page 276 - Cent-quatre-vingt-neuf chez lesquelles l'élément^ fécondant, c'est à-dire les corpuscules spermatiques, étaient en pleine voie de formation, mais à des degrés divers; Six dont les organes reproducteurs étaient comme lardacés, les œufs et les spermatozoïdes s'y trouvant à l'état de décomposition ; Soixante-dix-huit dont la plupart, à en juger par les caractères que présentaient les organes génitaux, avaient probablement émis leur naissain. ' Pour ces dernières, j'aurais pu avoir...
Page 277 - A la vérité, des sujets de cet âge ne sauraient avoir d'abondants produits, car la quantité d'œufs que pond une huître est généralement en rapport avec sa taille. Des individus arrivés à la fin de leur première année, et dont les dimensions étaient de 35 millimètres en moyenne, m'ont fourni à peine 1 centimètre cube d'œufs, pendant que des individus de trois à quatre ans m'en donnaient de...
Page 277 - ... atteint la taille qui les rend marchandes. Parmi ces mères précoces, il en est dont la coquille, dans son diamètre transversal, mesure à peine 25 millimètres ; j'en conserve plusieurs de ce module. Il en résulte aussi que la conservation, la prospérité d'un parc reproducteur d'une huîtrière naturelle ne dépendent pas absolument de la présence de grosses huîtres, puisque les jeunes d'un an, se reproduisant comme elles, pourraient, au besoin, suffire à leur repeuplement. A la vérité,...
Page 277 - D'ailleurs, je ne serais pas éloigné de penser que beaucoup d'huîtres, principalement les jeunes, se propagent une deuxième fois dans la saison, lorsque les conditions sont favorables. J'en ai fréquemment rencontré chez lesquelles une nouvelle production de corpuscules spermatiques avait lieu pendant que le naissain d'une première ponte était encore...
Page 274 - Cosle, voulut bien me faciliter les moyens de la résoudre. On savait, et je l'avais fréquemment constaté moi-même, que de trèspetites huîtres sont parfois gorgées de naissain, c'est-à-dire d'embryons; mais ce fait pouvait être exceptionnel et, du reste, s'il permettait de. conjecturer que l'espèce est susceptible de se reproduire de bonne heure, il n'autorisait pas à fixer l'âge des individus qui se présentaient, la taille ne pouvant fournir sur ce point que des données incertaines....
Page 436 - Ornithologie parisienne, ou Catalogue des oiseaux sédentaires et de passage qui vivent à l'état sauvage dans l'enceinte de la ville de Paris, par Nérée Quépat,.
Page 323 - ... déprimées, inégales enétendue, les antérieures subflexueuses et beaucoup plus divergentes que les autres, les postérieures plus larges, plus longues et plus obliquement disposées, les unes et les autres fermées à leur extrémité. Zones porifères de médiocre largeur, déprimées, formées de pores inégaux, les internes arrondis, les externes un peu plus allongés et virgulaires. La zone porifère antérieure des aires ambulacraires paires est réduite, près du sommet, à de très-petits...
Page 278 - Mais ces faits ne sont pas encore la démonstration de la double ponte annuelle des huîtres; ils n'établissent qu'une présomption en faveur de l'opinion que j'émets et demandent de nouvelles études pour l'affirmer. Mes observations établissent aussi, avec quelque certitude, que les pontes n'ont pas lieu tous les jours, mais à des temps assez éloignés les uns des autres, et qui correspondent peut-être à des phases lunaires. Toujours est-il que, quel que soit le nombre d'huîtres laiteuses...
Page 277 - ... avait lieu pendant que le naissain d'une première ponte était encore en incubation ; et parmi celles que l'état des organes génitaux signale comme s'en étant déjà débarrassées, j'ai également constaté un travail de cette nature, travail qui précède toujours, comme je viens de le dire, une prochaine formation d'œufs. Mais ces faits ne sont pas encore la démonstration de la double ponte annuelle des huîtres; ils n'établissent qu'une présomption en faveur de l'opinion que j'émets...

Bibliographic information