Journal helvétique: ou, Annales littéraires et politiques de l'Europe et principalement de la Suisse

Front Cover
la Société Typographique, 1761
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 430 - Qu'il est grand, qu'il est doux de se dire à soi-même : Je n'ai point d'ennemis, j'ai des rivaux que j'aime ; Je prends part à leur gloire, à leurs maux, à leurs biens: Les arts nous ont unis, leurs beaux jours sont les miens!
Page 391 - Qu'heureux est le mortel qui, du monde ignoré Vit content de soi-même en un coin retiré! Que l'amour de ce rien qu'on nomme renommée N'a jamais enivré d'une vaine fumée; Qui de sa liberté forme tout son plaisir, Et ne rend qu'à lui seul compte de son loisir!
Page 228 - TE, se levant de dessus le sofa et s'avançant, au marquis. Et moi, qui étois dans ce coin, d'où j'ai tout entendu, trouvez bon, monsieur le marquis, que je me joigne à ces dames, et que je vous conseille de vous pourvoir d'un autre intendant.
Page 212 - ... leur aie faites, point d'attentions— CIDALISE, l'interrompant. Politesses.... attentions.... Cela suffit-il pour plaire aux gens ? Ne savez-vous pas qu'il faut encore entrer dans tous leurs foibles, applaudir à leurs ridicules, caresser leurs travers ? Je vous avois pourtant bien mis au fait. Je vous avois dit que le père de Julie, riche financier, faute d'esprit , se piquoit de bon sens, qu'il se miroit sans cesse dans son opulence, et croyoit qu'un millionnaire étoit le premier homme...
Page 217 - Dumont, mon intendant, un fripon qui me vend au poids de l'or mon propre argent, et qui n'en a pas moins la rage de m'assassiner de mes propres affaires.
Page 226 - Oui, madame. Pour vous punir de votre méfiance, j'ai feint de vous prendre pour la comtesse; mais quelle différence! Elle a bien quelque chose de votre taille et de votre voix, mais cette grâce toute particulière, mais cette façon noble de se présenter... En ce moment la comtesse arrive masquée, et avec un domino pareil à celui de Cidalise, et...
Page 225 - Je m'en ferais un de l'inquiéter plus longtemps. Belle Cidalise, cessez de feindre, je vous ai reconnue d'abord. CIDALISE : Quoi ? monsieur le marquis... LE MARQUIS : Oui, madame. Pour vous punir de votre méfiance, j'ai feint de vous prendre pour la comtesse; mais quelle différence! Elle...
Page 220 - Le grand avantage d'avoir un tabouret ailleurs, quand on peut avoir un bon fauteuil chez soi ! LA COMTESSE.
Page 219 - Sœur , j'ai lu quelque part , qu'il „ n'ya de vrais plaifirs , que ceux du Peuple ; „ qu'ils font l'ouvrage de la nature ; que „ les autres font les enfans de la vanité,& que „ fous leur mafqueon ne trouve que l'ennui.
Page 9 - ... 9. Toutes les nations de la terre qui entendront parler de tous les biens que je leur...

Bibliographic information