Mélanges d'archéologie et d'histoire: antiquités celtiques, romaines et gallo-romaines

Front Cover
Picard, 1885 - Celtic antiquities - 580 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 53 - REVUE ARCHÉOLOGIQUE, ou Recueil de documents et de mémoires relatifs à l'étude des monuments ; à la numismatique et à la philologie de l'antiquité et du moyen âge. Publiée par les principaux archéologues français et étrangers.
Page 165 - ... fer. Je me rallie d'autant plus volontiers à cette doctrine, qu'elle m'était déjà venue à l'esprit en songeant à quelque chose d'analogue qui s'est passé dans l'antiquité classique. Chez certains peuples de la Grèce, les guerriers étaient inhumés avec des armes en terre cuite. Toutefois il ya un point sur lequel je ne suis pas d'accord avec M. Burgault. Comme son point de départ est que les rites n'autorisaient que le dépôt d'objets de pierre...
Page 340 - Probablement l'abréviateur du récit d' Appien sur la guerre des Gaules a suggéré ces méchantes inscriptions, qui, à leur tour, sont devenues pour l'auteur de l'Alesia savoisienne des arguments en faveur de l'interprétation qu'il donnait de l'abréviateur. Voilà ce qui arrive lorsqu'on édifie un système sur une phrase saisie au vol dans un texte, sans faire attention à ce qui précède et à ce qui suit. Le fait est qu'on n'a qu'à remettre à sa place la phrase en question pour voir combien...
Page 363 - Bibl., n» 240.) M. Quicherat signale un mémoire de M. le comte de Cessac, publié récemment dans le Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin (tome XIX), qui est d'une importance capitale pour la question si controversée de l'apostolat de Saint-Martial. On sait que depuis le xi°...
Page 277 - LE BULLETIN DE LA SOCIÉTÉ POUR LA CONSERVATION DES MONUMENTS HISTORIQUES D'ALSACE (2
Page 6 - Procès de condamnation et de réhabilitation de Jeanne d'Arc, dite la Pucelle, publiés pour la première fois d'après les manuscrits de la Bibliothèque nationale, suivis de tous les documents qu'on a pu réunir, et accompagnés de notes et d'éclaircissements. Paris, Renouard, 1841-1849. 5 vol. in-8° de 506, 472, 473, 540, 575 p.
Page 184 - Les peintres et sculpteurs ont ajouté à son costume d'évêque le tablier de cuir; au lieu de crosse, ils lui ont mis dans la main droite un marteau, tandis que de l'autre main ils lui ont fait tenir un pied de cheval. Pour comble de bizarrerie, ce pied est détaché de l'animal, qui figure presque toujours à quelque distance, ayant l'une de ses jambes de derrière coupée au jarret'.
Page 35 - Une voix plus autorisée que la mienne les résumait éloquemment, il ya quelques mois, en présence d'une foule de savants venus des quatre coins de la France, et les applaudissements unanimes de ce public d'élite accueillaient les paroles du Ministre qui retraçait « la noble et fière image de ce grand savant, de ce grand patriote, de ce vrai philosophe*.
Page 488 - Vercingéloiïx s'était renfermé avec quatre-vingt mille hommes dans la ville, qui était d'une médiocre étendue ? Lorsqu'il renvoie sa cavalerie, pourquoi ne pas renvoyer les trois quarts de son infanterie*? » Et plus loin : « Si Vercingétorix eût eu quatre-vingt mille hommes, peut-on croire qu'il se fût enfermé dans les murs de la ville ? Il eût tenu les dehors à mi-côte, et fût resté campé, se couvrant de retranchements, prêta déboucher et à attaquer César'.
Page 198 - YOra maritima d'Avienus, qui est l'écho de ces anciens auteurs, place les Salyes sur la rive ligurienne du Rhône, après avoir signalé ce fleuve comme la ligne de démarcation entre les Ibères et les Ligures. De ce que la critique moderne est entrée, non' sans raison, en défiance contre Tite-Live, il ne serait pas juste de lui refuser tout discernement.

Bibliographic information