Revue d'Alsace, Volume 3; Volume 17

Front Cover
Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace., 1866 - Alsace (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - Sa courte et orageuse carrière fut comme un essai prématuré des grands desseins de la Providence, et comme le miroir des sanglantes péripéties à travers lesquelles, sous l'entraînement des passions humaines, ces desseins devaient marcher à leur accomplissement. Marcel vécut et mourut pour une idée, celle de précipiter par la force des masses roturières l'œuvre de nivellement graduel commencé par les rois; mais ce fut son malheur et son crime d'avoir des convictions impitoyables.
Page 527 - Messieurs, tout ce qui peut étonner un coupable, Tout ce que les mortels ont de plus redoutable , Semble s'être assemblé contre nous par hasard , Je veux dire la brigue et l'éloquence. Car, D'un côté , le crédit du défunt m'épouvante , Et de l'autre côlé , l'éloquence éclatante De maître Petit Jean m'éblouil'.
Page 358 - Lynx envers nos pareils, et taupes envers nous, Nous nous pardonnons tout, et rien aux autres hommes.
Page 104 - ... hectares représentant la superficie boisée de la France. On se demande s'il est bien nécessaire de défricher les bois pour les besoins de l'agriculture, quand il existe en France...
Page 229 - Targitavus, se considéraient aussi comme \Gsfils de ce dieu. C'est pourquoi elles se nommaient Vainitai (Fils de l'Unique ou du Chef), nom dont on a fait, plus tard, celui de Wendes. L'ancien Dieu du soleil des Scythes s'est donc maintenu, sous le nom de Prove ou Pravy, et sous celui de Vainas, dans la religion de leurs descendants les peuples de la branche sarmate, et les descendants de ceux-ci les peuples du rameau lithva et du rameau slave, jusqu'à l'époque de la conversion de ces peuples au...
Page 574 - Leur aspect est celui de petits grains gris et demitransparens, quelquefois même presque diaphanes et incolores, d'une consistance un peu moindre que celle des cartilages ; leur grosseur varie depuis celle d'un grain de millet jusqu'à celle d'un grain de...
Page 554 - ... paisibles, c'était dans leurs maisons qu'ils s'introduisaient avec leur simplicité apparente. A peine osaient-ils élever la voix, tant ils étaient doux. Mais les mauvais prêtres et les mauvais moines étaient mis aussitôt sur le tapis ; une satire subtile et impitoyable prenait la forme du zèle; les bonnes gens qui les écoutaient étaient pris; et, transportés de ce zèle amer, ils s'imaginaient devenir encore plus gens de bien en devenant hérétiques. Ainsi tout se corrompait.
Page 572 - Très-souvent aussi les differentes causes de dégradation, eu arrondissant et en abaissant le sommet, y ont laissé , comme un témoin de sa première hauteur, un rocher stable et taillé à pic , qui peut être comparé à ceux qui s'élèvent en avant des escarpemens. Les formes carrées de ces rochers , les lignes horizontales qui s'y dessinent , leur donnent un aspect de ruines , qui s'allie assez heureusement à celui des vieux châteaux dont la plupart sont couronnés. Sur les deux flancs...
Page 533 - En présence de ces images vraies, ouïes rapports des hauteurs sont conservés, où les pentes du sol sont naturelles, l'observateur le plus novice ne confond plus entre eux des phénomènes orographiques qui n'ont de commun que leur nom générique.
Page 43 - Cinquièmement, nous avons des griefs au sujet du bois, car nos seigneuries ont usurpé les forêts pour elles seules, et quand le pauvre homme a besoin de quelque chose, il est forcé de l'acheter pour deux pièces d'argent fumi

Bibliographic information