Rondeaux et autres poésies du XVe siècle

Front Cover
Gaston Raynaud
Firmin Didot et cie, 1889 - French poetry - 175 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 167 - Œuvres complètes d'Eustache Deschamps publiées d'après le manuscrit de la Bibliothèque nationale par le marquis DE QUEUX DE SAINT-HILAIRE, t. I à VI, et par Gaston RAYNAUD, t.
Page 167 - Guillaume de Palerne publié d'après le manuscrit de la bibliothèque de l'Arsenal à Paris, par Henri MICHELANT (1876) 10 fr.
Page 167 - LONGNON (1878) 10' fr. Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468) publiée avec notes et pièces diverses par Siméon LUCE, t. I et II (1879, 1883), le vol 12 fr. Elie de Saint-Gille, chanson de geste publiée avec introduction, glossaire et index, par Gaston RAYNAUD, accompagnée de la rédaction norvégienne traduite par Eugène KOELBING (1879) 8 fr.
Page 168 - Cantorbery, publiés pour la première fois d'après les feuillets appartenant à la collection Goethals Vercruysse, avec fac-similé en héliogravure de l'original, par Paul MEYER (1885).
Page 98 - Plus ne m'actens fors tousjours d'avoir pire, Puisque de vous approcher je ne puis. Plus suis dolent que nul autre personne, Plus n'ay espoir d'aucun alegement, Plus ay desir, crainte d'autre part sonne ; Plus vueil aler vers vous...
Page 44 - Pourquoi je vis en grant langueur Par fortune qui me tourmente, Souvent espoir chacun contente , Excepté moi , povre dolente , Qui nuit et jour suis en douleur En la forest de longue attente...
Page 48 - L'observance des amoureux. Or m'en a bouté hors Vieillesse, Et mis en l'ordre douloreux Des chartreux de Merencolie, Solitaire, sans nul esbat; A briefz motz, mon fait va de plat, Et pource, ne m'en blasmez mye, Ce n'est pas par ypocrisie, RONDEAU.
Page 62 - N'auray, ne que de rendre l'ame. Je Fay choysie pour ma dame, Dont je ne crains reprouche d'ame, Car de tous biens est assouvye Celle pour qui je porte ГМ.
Page 99 - ... devons priser l'M, qui en estoit par trop plus assouvie: je requier Dieu qu'il en veuille avoir l'ame. De cela fut Polissenne moult plaine 10 dont Achillés vouloit faire s'amye, et Elisa, c'est chose bien certaine, que Sicheiis ne tint pas ennemye, qu'en rien louer nul ame ne doibt mye sy non...
Page 52 - Repos ne me sont que labours: brief j'embrace tout le rebours 5 de ce qu'aux aultres plaist et [duit. Espoir me fuit, Dueil me conduit, je despite contre Secours: le jour [m'est nuit]. 10 J'ay nom sans bruit...

Bibliographic information