C̲i̲s̲t̲ and C̲i̲l̲: A Syntactical Study ...

Front Cover
J. H. Furst Company, 1907 - French language - 117 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 107 - We leave out of our consideration those territories which at the end of the fourteenth and the beginning of the fifteenth century...
Page 83 - Leissons çaus, qui an vie durent! Qu'ancor vaut miauz, ce m'est avis, Uns cortois morz qu'uns vilains vis.
Page 19 - le domage qui '" a la terre d'outremer est avenuz. Por" Dieu te volons proier que tu preignes la croiz et secor la terre d'outremer el leu ° cestui. Et nos te ferons tot son avoir baillier, et te jurerons sor sainz, et le te P ferons aus autres jurer?, que nos te servirons ra ' bone foi alsi ' com " nos feïssiens lui ". » [39.] Telx fu sa volenté que il
Page 46 - Joffrois li mareschaus par ses jornées que il vint à Troies en Champaigne, et trova son seignor le conte Tibaut malade et deshaitié ; et si fu mult liez ' de sa venue. Et quant cil li ot contée la novele...
Page 52 - Et non obstant que parfois soleil luise, Et que si droit s'en voit que ne chancelle, Si qu'il semble que nul vent ne lui nuise...
Page 104 - O lor amies umbroier Sous ces arbres por dosnoier. Diex, cum menoient bonne vie ! Fox est qui n'a de tel envie ; Qui autel vie avoir porroit, De mieudre...
Page 51 - Ne de lui ne de son present; Si que cil craint perdre sa peine Qui de tel chose amer se peine. N'il n'en reset son cueur aveir, 20924 Car Amours tost sen e saveir; Si que trestouz s'en desconforte.
Page 93 - Il y paraît, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au passé pourquoi rien changer? Va-t'en, pauvre oiseau passager; Que Dieu te mène à ton adresse! Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras, Et ne me condamne qu'en somme. Mes premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme.
Page 28 - QUE que il parloient einsi, Li rois fors de la chanbre issi, Ou il ot fet longue demore, Que dormi ot jusqu'a cele ore.
Page 90 - Convivia cum patre non inibat. — Quippe; qui ne in oppidum quidem nisi perraro veniret. — Domum suam istum non fere quisquam vocabat.

Bibliographic information