De la littérature didactique du moyen âge s'adressant spécialement aux femmes ...

Front Cover
A. Coueslant, 1903 - Didactic literature - 238 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 133 - See eg the Knight of La Tour Landry, p. 178, "Et pour ce que aucuns gens dient que ilz ne voudroient pas que leurs femmes ne leurs filles sceussent rien de clergie ne d'escripture, je dy ainsi que, quant d'escryre, n'ya force que femme en saiche riens; mais quant a lire, tout femme en vault mieulx de le scavoir et cognoist mieulx la foy et les perils de l'ame et son saulvement, et n'en est pas de cent une qui n'en vaille mieulx ; car c'est chose esprouvee.
Page vii - Hentsch y passe en revue des écrits latins, italiens, espagnols, français, anglais, allemands ; elle a voulu faire œuvre de vulgarisation en groupant « en un faisceau les nombreux textes, d'un accès parfois difficile, qui constituent le champ très vaste de la littérature destinée à instruire les femmes du moyen âge.
Page 196 - Le premier est intitule la fleur des dames. Le second est du régime de mariage. Le tiers est des prophéties des Sibilles. Et le quart est le liure de vraye amour...
Page 227 - Le Livre de la femme forte et vertueuse, déclaratif du cantique de Salomon, es Proverbes, au chapitre qui se commence : íhilicrem forlón quis inveniet?
Page 184 - Vous l'aimerez de tout votre cœur, de toute votre âme et de toute votre force. Mettez dans votre cœur mes paroles et les lois que je vous donne aujourd'hui : racontez-les à vos enfants et les méditez en vous-même, soit [p.
Page 74 - Une très petite miniature à fond d'or, qui décore la lettrte initiale du prologue, représente une reine assise, qui reçoit un miroir des mains d'une religieuse à genoux, en manteau blanc, avec coiffure noire. Même en supposant qu'une religieuse ait été chargée de remettre le Miroir de l'âme entre les mains de la reine, il serait téméraire d'invoquer cette circonstance pour justifier une hypothèse sur le sexe et la profession de l'auteur du traité. Quel qu'il fût, cet auteur parlait...
Page 90 - De tel mesprison vous gart diex, . si que nul qui vous regart d'ex ne truisse cause ne reson qui torner doie a acheson. 2925 As clers soutilz, douz et avables soiez douces et amiables. D'amer sevent la guise et l'art, tant facent il le papelart. Biau sevent amors depoiter 2930 et lor amies conforter. Ja n'iert d'amors bien assignie famé, se de clerc n'est amie. De premier front, pour miex enpeindre, doiz ton désir celer et feindre, 2908 С donc — 2910 D ne de nul autre doibt rien p.
Page 102 - ... par quieulx mérites puisse venir a perdurable gloire, et sans fin avec le souverain roy régner. La traduction suit assez exactement les grandes lignes du texte original; mais elle s'en écarte dans beaucoup de développements secondaires. Les différences sont d'ailleurs trop peu intéressantes pour qu'il y ait utilité à les relever. Nous ne connaissons à la Bibliothèque...
Page 206 - Dieu, à oyr messe chascun jour, dire leurs heures et autres dévocions , prier e pour les trespassés, soy confesser souvent, faire aulmosnes, et pour les consoler et esbatre leur jeunesse, aussi pour mieulx les entretenir en vostre amour, vous les povez laisser aucunes fois esbatre, chanter, dancer et gracieusement jouer en toute honnesteté, sans tasteries, bouteries, ne noises. Et vous, pour passer mérencolie, vous povez jouer et gracieusement deviser avec elles , sans trop grande familiarité,...
Page 223 - ... au long du jour, pour tous les jours de sa vie, pour plaire a notre seigneur Jésus-Christ et pour amasser richesses célestes au profit et salut de son âme.

Bibliographic information