Patrologiæ cursus completus [Series Græca]: ... omnium ss. patrum, doctorum, scriptorumque ecclasiasticorum sive Latinorum sive Græcorum ...

Front Cover
Apud Garnier Fratres et J.-P. Migne Successores, 1863 - Christian literature, Early
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

MPG Vol. 75
For a full synopsis on what is in this volume go to http://en.wikipedia.org/wiki/Patrologia_Graeca OR http://www.documentacatholicaomnia.eu/25_20_30-_Volumina.html

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Popular passages

Page 3 - ... à une opération longue, pénible et coûteuse, savoir, la révision entière et universelle de ses innombrables clichés. Ainsi chacun de ses volumes, au fur et a mesure qu'il les remet sous presse, est corrigé mol pour mot d'un boul à l'aulre.
Page 3 - On lil ensuite en première épreuve avec la copie ainsi préparée. On lit en seconde de la même manière, mais en collalionnanl avec la première. On fait la même chose en tierce, en collalionnanl avec la seconde. On agit de même en quarte, en collalionnanl avec la tierce.
Page 3 - Tantôt on a nié leur existence ou leur importance ; tanlftt un a dit qu'ils étaient fermés ou qu'ils allaient l'être. Cependant ils poursuivent leur carrière depuis 21 ans, et les productions qui eu sortent deviennent de plus en plus graves et soignées : aussi parait-il certain qu'à moins d'événements qu'aucune prudence humaine ne saurait prévoir ni empêcher, ces Ateliers ne se fermeront que quand la Bibliothèque du Clergé sera terminée en ses 2,000 volumes in ¡". Le passé paraît...
Page 3 - Cours d'Ecriture sainte et de Théologie furent tirés avec la correction insuffisante donnée dans les imprimeries à presque tout ce qui s'édite; il est vrai aussi qu'un certain nombre d'autres volumes, appartenant a diverses l'ublications, lurent Imprimés ou trop noir ou trop blanc.
Page 3 - Mais , depuis ces temps éloignés, les mécaniques ont cédé le travail aux presses à bras, el l'impression qui en sort, sans être du luxe, attendu que le luxe jurerait dans des ouvrages d'une telle nature, est parfaitement convenable sous tous les rapports. Quant k la correction, il est de fait qu'elle u'a jamais été portée si loin dans aucune édition ancienne ou contemporaine.
Page 3 - L'habitude, en typographie, même dans les meilleures maisons, est de ne corriger que deux épreuves et d'en conférer une troisième avec la seconde, sans avoir préparé en rien le manuscrit de l'auteur. Dans les Ateliers Catholiques la différence est presque incommensurable. Au moyen de correcteurs blanchis sous le harnais et dont le coup d'œil typographique est sans pitié pour les fautes, on commença par préparer la copie d'un bout à l'autre sans en excepter un seul mot.
Page 811 - Nam cum liber essem ex omnibus, omnium me servum feci ut plures lucri facerem : * et factus • sum ludaeis tamquam ludaeus, ut ludaeos lucrarer; his qui sub lege sunt quasi sub lege essem, cum ipse non essem sub lege...
Page 3 - ... voir si aucune des fautes signalées au bureau par MM. les correcteurs, sur la marge des épreuves, n'a échappé à MM. les corrigeurs sur le marbre et le métal.
Page 3 - Jésuites, opéraient presque toujours sur des manuscrits, cause perpétuelle de la multiplicité des fautes, pendant que les Ateliers Catholiques, dont le propre est surtout de ressusciter la Tradition, n'opèrent le plus souvent que surdes imprimés.
Page 811 - ... tamquam sine lege essem (cum sine lege Dei non essem , sed in lege essem Christi), ut lucrifacerem eos, qui sine lege erant.

Bibliographic information