Vie du pape Grégoire le Grand: Légende francaise publiée pour la première fois

Front Cover
J. Bouserez, 1857 - 131 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 84 - Trestoz les jors de ton aé. La haire vest enprès ton cors, E les riches pailes dehors. Les fameilous fai saoler, Les nuz vestir e conreer, Morz sevelir e enterrer, Moines, hermites visiter. Car quant li jugemens vendra [viendra], E chascuns sa raison rendra, E sera fait li parlement Del bien e del mal ensement, Que ne seit la balance igaus [égale] ; Mais que li biens traie les maus. Pour lui, il quitte ses vêtements seigneuriaux, s'habille en mendiant et part pour ne plus revenir. S'en est alez...
Page 31 - Lui prist li niaus qui l'a ocis, E mors fu à une jornée. Les barons la mandent pour qu'elle vienne saisir la terre et ensevelir le mort. Réconfortée par les sages conseils de l'hôte qui l'avait reçue, elle reprend le chemin de son palais. Maintenant elle en est dame : Lors vindrent de par le païs Li vavassor e li marchis; De la dame lur fiés quereient, Quar de li tenir les deveient.
Page 4 - Une manière sunt de gent Qui mescreient molt malement; Mais s'il tant volent demorer Que cest sermon puissent finer De cest seignor dont je vueil dire, II meïsme porront bien dire Que veirement, par négligence, Perdent le fruit de pénitence.
Page 80 - Dieu fera merci, s'il voit que nous ayons repentance et que noire cœur embrasse la pénitence selon la coulpe et le péché. Puis, s'adressant au démon, qui a causé tous ces malheurs : Haï! deables, fel tiranz, Cum es crués e sorduanz ! Molt nos quides aver sorpris, E en tes laz lacez e mis ; Molt te peines en tote guise De metre nos en ton servise. Jamais de mei, se j'ai espace, • N'auras baille en nule place; Se je ai fait ta volenté, Ne l'ai à escient ovré.
Page 30 - Grégoire le Grand : A la dame li baron dient Qu'el se confort e laist son duel. Il vosist miaus morir son vuel ; Quar quant il veit son frère mort, Mo It prise petit son confort. P. 30.
Page 15 - Ensi mettre vos à mes pies. Molt ai grant ire, e peise mei Del duel que démener vos vei. Dites mei tost que vos volés ; Por Deu, vos pri, ne me celés; Riens n'est el mon [au monde] que puisse faire, Que tant me tornast à contraire, Que je por vos deus ne feïsse, A quelque chief que j'en venisse.
Page 18 - ... pour le pèlerinage de Terre sainte, remet le fief à sa sœur, à qui les barons font serment. Quand chascun dels enfans entent Del bon conceil, plore forment. Toz les barons molt tost manderent E leur terre lur deviserent.
Page 31 - Quant par la terre oïrent dire Que d'Aquitaine iert mors li sire , Rei e conte la vindrent querre Por coveitise de la terre; Mais la dame dist bien e jure Que ele de seignor n'a cure. . Que vos dirai plus lonc aconte , Onques n'i ot prince ne conte Que vosist à sei retenir ; Tot a son cuer en Deu servir.
Page 5 - Une soe ante le porta. Encore fist li enemis Icel saint ome faire pis, Quar serorges devint son pere, E maris fu sa charnel mere!
Page 49 - A,: sire, je trois ici escrit, si c'est veirs que la letre dit, d'un enfant enci faire chose merveille est com om faire l'ose. Für faire l'ose schreiben A2 A3 dire l'ose, also sah der Schreiber ihrer gemeinschaftlichen Vorlage in faire das Synonymum von dire, während es hier in seiner gewöhnlichen Bedeutung steht 3- 53.23—54.1 liest A,: de guerre avons sovent tiel fais que estre ne poons en pais Tos nos aa...

Bibliographic information