Histoire de France Sous Louis XIII.

Front Cover
Wouters, Raspoet, 1842 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 145 - Dieu seul, il n'ya puissance en terre, quelle qu'elle soit, spirituelle ou temporelle, qui ait aucun droit sur son royaume, pour en priver les personnes sacrées de nos rois, ni dispenser ou absoudre leurs sujets de la fidélité et obéissance qu'ils lui doivent, pour quelque cause ou prétexte que ce soit...
Page 140 - L'académicien qui était alors directeur, continue Charles Perrault, alla, suivi de toute la compagnie en corps , haranguer le roi à SaintGermain , à la suite du parlement , de la chambre des comptes et de la cour des aides.
Page 145 - ... déposer nos Rois, s'élever et rebeller contre eux, secouer le joug de leur obéissance pour quelque occasion que ce soit , est impie, détestable, contre vérité et contre l'établissement de l'État de la France , qui ne dépend immédiatement que de Dieu...
Page 49 - Prince firent déclaration au Parlement, à la chambre des Comptes et à la cour des Aides, que vu l'éloignement du cardinal Mazarin, ils...
Page 14 - Reine seroit regente pendant son absence, et qu'elle seroit assistée dans le gouvernement par un conseil composé de quinze personnes, qui sont les cardinaux de Joyeuse et Du Perron; les ducs de Mayenne, de Montmorency, de Montbason; les maréchaux de Brissac et de Fervaques ; Châteauneuf...
Page 168 - ... les chambres assemblées, aviser sur les propositions qui seraient faites pour le service du Roi , le soulagement de ses sujets et le bien de son Etat.
Page 22 - Parlement le jour d'hier, la reine sa mère régente en France, pour avoir soin de l'éducation et nourriture de sa personne, et l'administration des affaires de son royaume, pendant son bas âge.
Page 250 - Ce matin-là , le roi était de bonne heure levé. Il avait annoncé une partie de chasse, pour laquelle on lui tenait un carrosse et des chevaux prêts au bout de la galerie qui mène du Louvre aux Tuileries ; son projet était , dit-on , de s'en servir pour la fuite , si le coup venait à manquer. Le baron de Vitry avait...
Page 102 - Au centre de la place , dans un enclos de barrières toutes bordées de soldats , étaient le camp et le palais. Autour, et à quelque distance des barrières, s'élevaient des échafauds qui montaient jusqu'au premier étage. Quatre échafauds , touchant à l'enceinte , avaient été réservés pour le roi et ses sœurs , pour la reine sa mère, pour la reine Marguerite, et pour les juges du camp, qui étaient le connétable et quatre maréchaux de France. Les fenêtres des maisons, les entablements...
Page 154 - Arouet , devenu grand poète et académicien sous le nom de Voltaire, n'était devenu, à travers force aventures tragiques , une manière de personnage dans la république des lettres, et même une manière d'important parmi un certain monde.

Bibliographic information