Les Italiens en Érythrée: quinze ans de politique coloniale

Front Cover
H. Charles-Lavauzelle, 1897 - Eritrea - 352 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 147 - Autrefois la limite de l'Ethiopie était la mer. » A défaut de force et à défaut d'aide de la part des chrétiens, notre frontière du côté de la mer est tombée entre les mains des musulmans. » Aujourd'hui nous ne prétendons pas...
Page 141 - Ayant envoyé, à l'occasion de la fête de mon court ronnement, la nouvelle de mon avènement au trône « aux puissances amies de l'Europe, j'ai trouvé dans « leurs réponses quelque chose d'humiliant pour mon « royaume. Le motif provient de l'article XVII du traité
Page 111 - Par l'article 17, le roi des rois d'Ethiopie consentait à se servir du gouvernement de SM le roi d'Italie pour traiter toutes les affaires qu'il pourrait avoir avec les autres puissances et gouvernements.
Page 147 - De Kargag cette limite arrive jusqu'à l'endroit où le Nil Blanc et le Sobat se rencontrent. Partant de cet endroit la. limite suit le dit fleuve Sobat, y compris le pays des Gallas, dit Arboré, et arrive jusqu'à la mer (lac) Sambouron (Rudolf).
Page 159 - Les deux Gouvernements s'engagent à ne pas chercher à annexer le Harrar ou à le placer sous leur protectorat. En prenant cet engagement, les deux Gouvernements ne renoncent pas au droit de s'opposer à ce que toute autre puissance acquière ou s'arroge des droits quelconques sur le Harrar.
Page 141 - ... pas compromises, j'ai dit qu'en amitié nos affaires en Europe pouvaient être traitées avec l'aide du royaume d'Italie, mais je n'ai fait aucun traité qui m'y oblige. Qu'une puissance indépendante ne recherché pas le secours d'une autre, si ce n'est en amitié, Votre Majesté le comprend bien.
Page 145 - Lion vainqueur de la tribu de Juda, Ménélik, élu du Seigneur, roi des rois d'Ethiopie, à notre ami (nom du souverain) salut!
Page 141 - Mais je n'ai accepté, à cette époque, aucun « engagement obligatoire, et, encore aujourd'hui, je ne « suis pas homme à l'accepter, et vous, également, vous « ne me direz pas de l'accepter. « A présent, j'espère que, pour l'honneur de votre « ami, vous voudrez bien faire rectifier l'erreur commise « dans l'article XVII et faire part de cette erreur aux « puissances amies, auxquelles vous aviez fait commu
Page 147 - Empire, ending with the words — " En indiquant aujourd'hui les limites actuelles de mon empire, je tacherai, si Dieu veut bien m'accorder la vie et la force, de retablir les anciennes frontieres d 'Ethiopia jusqu'h Khnrtoum et jusqu'au Lac Nyanza avec les pays Gallas.

Bibliographic information