L'opinion publique dans le monde anglo-américain

Front Cover
Presses universitaires François-Rabelais, Jun 1, 2017 - Political Science - 114 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

L’opinion publique peut se définir comme l’opinion du plus grand nombre, ce qui ne veut pas dire qu’elle est "l’expression conflictuelle de divers courants minoritaires". Car, une fois constituée, elle transcende les courants qui la composent ou qui ont contribué à sa formation et elle s’autonomise : existant par elle-même, "sans que cela implique toutefois de sa part la conscience de sa propre existence", elle est tout d’abord autonome par rapport à ce qu’elle est, puisqu’elle n’est pas entravée dans son être ou dans son mouvement par la conscience qu’elle existe. Par ailleurs, en tant qu’objet transcendant, elle est plus que la somme des parties qui la composent et donc, d’une certaine façon, elle est autonome aussi par rapport à ses composantes comme par rapport à la multiplicité des lieux d’opinion (partis, syndicats, associations, etc.) et des organes d’opinion (presse, médias, leaders charismatiques, électeurs, etc.) qui concourent à la faire advenir.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information