Histoire générale de l'Asie, de l'Afrique, de l'Amérique, Volume 14

Front Cover
1775
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - ... de fi riches productions en fi peu de temps. Les travaux, dirigés par des Européens, étoient fupportés par des malheureux achetés fur les plages Africaines , ou même volés en Amérique. Cette derniere efpece de barbarie étoit un appui ruineux pour un nouvel édifice.
Page 305 - II , des lettres patentes par lefquelles ce prince leur cédait, fans autre condition que de payer à la couronne un tribut annuel de vingt marcs d'or...
Page 225 - Mou» tons dans un Parc. Les Indiens Amis , qu'il avoit amenés fur fa Flotte, » vrais démons lorfqu'il s'agit de faire du mal , furent lâchés fur ces Mi-» » férables , & commirent de fi grands.
Page 148 - Ceft là que la religion eft aimable, & c'eft d'abord dans fes miniftres qu'elle s'y fait aimer. Rien n'égale la pureté des mœurs, le zele doux & tendre, les foins paternels des Jéfuites du Paraguay. Chaque Pafteur eft véritablement le pere comme le guide de fes paroifiîens.
Page 146 - Frontieres avec de puiflantes armées compofées de foldats qui favoient du moins obéir , combattre enfemble, fe retrancher, & qui avec des armes offenfives meilleures que celles des fauvages, avoient des boucliers & des armes défendves que leurs ennemis n'avoient pas.
Page 225 - férables , & commirent de fi grands. excès contre leurs Femmes '& leurs » Filles , aux yeux mêmes des Pères & des Maris , qu'à leur retour , un » des Portugais , qui avoit été témoin de cette horrible fcene, me jura M qu'il aimeroit mieux renoncer au commerce des Efclaves que d'en
Page 147 - ... ne connoiflbient pas. Les Incas avoient encore un avantage fur les Jéfuites, c'eft la nature de leur religion qui parloit aux fens. Il eft plus aifé de faire adorer le foleil, qui femble révéler lui-même fon culte aux hommes que ce leur perfuader ftos dogmes & nos myûères inconcevables.
Page 148 - Une mufique qui plaît au cœur , des cantiques touchans , des peintures qui parlent aux yeux , la majefté des cérémonies attirent les Indiens dans les Eglifes où le plaifir fe confond pour eux avec la piété.
Page 315 - Ceux qui rélifterent à la ieduction furent attaqués. Tous furent invités , & quelques -uns forcés à porter leur caftor & les autres pelleteries à la Nouvelle- Yorck, où elles étoient beaucoup mieux vendues que dans la colonie Françoife. Denonville , envoyé depuis peu dans le Canada pour. faire refpecter î'a\Uorité du plus fier des rois, fouffroit impatiemment tant d'infultes.
Page 147 - Rien de fi magnifique, de fi grand que l'étoient les temples du foleil j & les Eglifes du Paraguay font comparables aux plus belles de l'Europe. Les Jéfuites ont rendu le culte agréable fans en faire une comédie indécente. Une mufique qui plaît au cœur , des cantiques touchans , des peintures qui parlent aux yeux , la majefté des cérémonies attirent les...

Bibliographic information