Disciplines de clergie et de moralités: tr. en gascon girondin du XIVe-XVe siècle. Pub. pour la première foiz d'après un ms. de la Bibliothèque nationale de Madrid, avec facsimilé, carte, étude morphologique, etc

Front Cover
É. Privat, 1908 - 304 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page 25 - Qui intrans et graviter pro oculo tristis et dolens iussit cameram parari et lectum sterni, ut posset quiescere. Timuit uxor ne intrans cameram amicum latitantem videret. Dixit ei : Quid tantum properas ad lectum ? Clergie, p. 25.12 : la moilher demoret, la eau viscut castament e honestamentz.
Page 3 - Jhesuscrit qui a ffeit aquest libre ditz. lo rendi gracias a Diu qui a donat tant nobla sapienssa a home et rasos. Et per so que et a donat a myn peccador mot de graci et de sabiesse ey jo entrepes affar aquest libre per lo profert d'aquets qui lo legirant et audirant.
Page 151 - ... lieu des deux types primitifs (-aba, -ia d'après MZ), ce qui est un effet fort inattendu de l'analogie, force éminemment simplificatrice. D'ailleurs ce parallélisme, si tant est qu'on en eût besoin, était donné à la perfection par la seconde forme d'impf. de la 2e conj. en-éba=ébat, forme phonétique du même type que — aba, que — iba, qui existe toujours, qui devait exister dès les origines, puisqu'elle est phonétique, et qui, si elle n'eût pas existé, devait...
Page xi - Pidal: <-.Te laisse [ce livre] incomplet parce que Dieu m'a fait la grâce de m'appeler à d'autres travaux, et que, lorsque Dieu appelle, il est bon de poser le plus vite possible ce qu'on avait dans les mains et d'accourir slalim relidis relibus».
Page 3 - Peires Alfonce seruidor de Jhesuscrit qui a ffeit aquest libre ditz. lo rendi gracias a Diu qui a donat tant nobla sapienssa a home et rasos. Et per so que...
Page ix - Le Gascon en est parfois un peu mêlé de Français, mais cette langue plus ou moins macaronique n'est-elle pas le fait de presque toutes les traductions, de celles du moins qui se trouvent au berceau des littératures. Le style, par ailleurs, est assez inexpérimenté, surtout dans les parties didactiques, de raisonnement, abstraites : qui ne s'y attendait?
Page ix - Pour le fond on sent peut-être un peu trop dans la Clergie de Discipline que l'auteur est un Juif converti que sa foi nouvelle n'a pas encore dégoûté de certains contes orientaux par trop méprisants et injustes pour la femme, pour la femme chrétienne du moins.
Page 151 - ... et à obtenir ainsi trois types d'imparfait, au lieu des deux types primitifs (-aba, -ia d'après MZ), ce qui est un effet fort inattendu de l'analogie, force éminemment simplificatrice. D'ailleurs ce parallélisme, si tant est qu'on en eût besoin, était donné à la perfection par la seconde forme d'impf. de la 2e conj.
Page 32 - Inilh punt bailhar adautre que atu . endementre que la femne parlaue bingut lun coffre qui era bet e rique per defora e ben pesant . lo cau era long deus autres e los autres binen darrey long...
Page 107 - La conjugaison gasconne d'après les documents bordelais dans les Annales de la Faculté des lettres de Bordeaux, 1890, p.

Bibliographic information