Annales Academiae Lovaniensis, Volumes 1-2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - Voces autem attractionis, impulsus, vel propensionis cujuscunque in centrum, indifferenter et pro se mutuo promiscue usurpo; has vires non physice sed mathematice tantum considerando. Unde caveat lector, ne per hujusmodi voces cogitet me speciem vel modum actionis causamve aut rationem physicam alicubi definire, vel centris (quae sunt puncta mathematica) vires vere et physice tribuere; si forte aut centra trahere, aut vires centrorum esse dixero.
Page 44 - Romae, alia Athenis, alia nunc, alia posthac, sed et omnes gentes, et omni tempore una Lex, et sempiterna, et immortalis continebit; unusque erit communis quasi magister, et imperator omnium DEUS. Ille legis hujus inventor, disceptator, lator: cui qui non parebit, ipse se fugiet, ac naturam hominis aspernabitur: hocque ipso luet maximas poenas, etiam si caetera supplicia, quae putantur effugerit.— CICERO, Fragm.
Page 74 - Elle (la vente) est parfaite entre les parties, et la propriété est acquise de droit à l'acheteur à l'égard du vendeur dès qu'on est convenu de la chose et du prix, quoique la chose n'ait pas encore été livrée ni le prix payé.
Page 73 - L'obligation de livrer la chose est parfaite par le seul consentement des parties contractantes. Elle rend le créancier propriétaire et met la chose à ses risques dès l'instant où elle a dû être livrée, encore que la tradition n'en ait point été faite, à moins que le débiteur ne soit en demeure de la livrer ; auquel cas la chose reste aux risques de ce dernier.
Page 68 - Nap., art. 758.) Lorsque le défunt ne laisse ni parents au degré successible, ni enfant naturel, les biens dépendant de sa succession appartiennent à son conjoint non divorcé ; à défaut de conjoint survivant, la succession est acquise à l'État. (Art. 767, 768.) L'enfant naturel , le conjoint survivant et l'administration des domaines qui prétendent droit à la succession, sont tenus de faire apposer les scellés et de faire inventaire dans les formes prescrites pour l'acceptation des successions...
Page 67 - Surtout , qu'en vos écrits la langue révérée Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée. En vain vous me frappez d'un son mélodieux , Si le terme est impropre , ou le tour vicieux.
Page 54 - Caecilius et illam causam adiciebat, quia saepe futurum esset, ut discuterentur matrimonia, si non donaret is qui posset, atque ea ratione eventurum, ut venalicia essent matrimonia.
Page 13 - Reglement op de inrigting van het Hooger Onderwijs in de zuidelijke Provincien van het Koningrijk der Nederlanden, datis die a5 Sept. MDCCCXVI) excerptam legem : Art. VII. « Er zullen in de zuidelijke Provincien drie hooge scholen » zijn,aan welke niet alleen de Studien, tot bekoming van we...
Page 53 - Antoninus rescripserunt eos, qui testamento vêtant quid alienari nee causam exprimunt, propter quam id fieri velint, nisi invenitur persona, cuius respectu hoc a testatore dispositum est, nullius esse momenti scripturam, quasi nudum praeceptum reliquerint, quia talem legem testamento non possunt dicere: quod . si liberis aut posteris aut libertis aut heredibus aut aliis...
Page 27 - ... voluntatem eum non posse, ut alia sumeret, quia omne jus legati prima testatione qua sumere se dixisset , consumpsit.

Bibliographic information