Ausführliche Grammatik der französischen Sprache: Präpositionen und Adverbien mit Einschluss der Negation sowie Syntax des Adjektivs

Front Cover
Beilefeld, 1907 - French language
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - La mer Noire est neutralisée : ouverts à la marine marchande de toutes les nations, ses eaux et ses ports sont, formellement et à perpétuité, interdits au pavillon de guerre soit des Puissances riveraines, soit de toute autre Puissance, sauf les exceptions mentionnées aux articles 14 et 19 du présent Traité.
Page 245 - L'homme et la femme sont faits pour s'aimer et s'unir ; mais , passé cette union légitime , tout commerce d'amour entre eux est une source affreuse de désordres dans la société et dans les mœurs.
Page 85 - II ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute. Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
Page 100 - L'esprit est l'œil de l'âme, non sa force; sa force est dans le cœur, c'est-à-dire dans les passions. La raison la plus éclairée ne donne pas d'agir et de vouloir. Suffit-il d'avoir la vue bonne pour marcher? ne faut-il pas encore avoir des pieds, et la volonté avec la puissance de les remuer?
Page 227 - Et comme ceux qui avaient été nommés de la sorte ne pouvaient se faire recevoir du bonne grâce par les citoyens qui ne les avaient pas élus, ils rassemblaient des bandes de gens armés et allaient assiéger ou bloquer, en guise d'ennemis, la ville où ils devaient résider. Ainsi c'était les armes à la main qu'un ministre de paix envahissait le siège d'où il devait la prêcher1.
Page 283 - Exclues jusque-là des successions par la barbarie féodale, les femmes y rentrent partout dans la première moitié du xn° siècle : en Angleterre, en Castille, en Aragon, à Jérusalem, en Bourgogne, en Flandre, Hainaut, Vermandois, en Aquitaine, Provence et bas Languedoc. La rapide extinction des mâles, l'adoucissement des mœurs et le progrès de l'équité, rouvrent les héritages aux femmes. Elles portent avec...
Page 64 - La Gaule, soumise par les armes romaines, se laissa imposer les mœurs , les institutions et la langue de ses vainqueurs. La substitution du latin au langage des Gaulois s'opéra avec d'autant plus de facilité que les deux idiomes, ayant une origine commune dans le sanscrit , conservaient sous leur dissemblance extérieure un fonds commun et de notables affinités. Sur tous les points , l'Armorique exceptée , et quelques cantons des Pyrénées , le latin fut la langue dominante. Les lettrés le...
Page 124 - ... qui ont donné à la côte un contour demi-circulaire. Les villes de Rosette et de Damiette, bâties au bord de la mer sur ces bouches, il ya moins de mille ans, en sont aujourd'hui à deux lieues.
Page 245 - Cet exil, cette disgrâce est la peine de son crime. On lui a ordonné cela sur peine, sous peine , à peine de la vie.
Page 117 - Ah! le peuple! océan! onde sans cesse émue, Où l'on ne jette rien sans que tout ne remue ! Vague qui broie un trône et qui berce un tombeau! Miroir où rarement un roi se voit en beau ! Ah...

Bibliographic information