La droite et la gauche: les lois de la représentation politique

Front Cover
Editions Eska, 2001 - France - 160 pages
Acceptons de prendre au sérieux l'opposition droite-gauche. Tentons d'oublier les sirènes de la pensée new age qui nous conduisent à déconsidérer ces termes au nom de la fin de l'histoire et du grand consensus de la société marchande, ou à les invalider logiquement comme modes d'expression simplificateurs de nos toujours plus complexes sociétés politiques. Acceptons de changer de perspective : cette opposition fut, dès sa naissance, vigoureusement critiquée pour la coupure qu'elle instituait au sein de la société. Et si le refus de la coupure droite-gauche témoignait toujours du rêve de nos sociétés pluralistes de construire la grande communauté des identiques ? Mais une seconde raison explique aussi ce refus : la coupure droite-gauche représente ce qui, à l'intérieur de la démocratie représentative, doit limiter la liberté absolue des représentants, qu'elle soumet à des lois. Elle cherche ainsi à réduire l'écart institué, et illimité, entre représentants et représentés. Parce qu'elle laisse ouvert le jeu des différences, et parce qu'elle introduit une autre dimension au cœur de la logique de la représentation, la coupure droite-gauche entretient quelques rapports directs avec la démocratie. C'est pourquoi il y a lieu de la défendre encore, si l'on est effectivement démocrate.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

OUVERTURE
11
DE LÉVÉNEMENT
23
LOI DES COUPURES
52
Copyright

5 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information