Voyage archéologique et historique dans l'ancien royaume de Navarre

Front Cover
1857
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 24 - Et toutes les nations étant assemblées devant lui, il séparera les unes d'avec les autres, comme un berger sépare les brebis d'avec les boucs, et il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors, le roi dira à
Page 39 - firmament du ciel, afin qu'ils séparent le jour d'avec la nuit- et qu'ils servent de signes pour marquer le temps et les saisons, les jours et les années; qu'ils luisent dans le firmament du ciel, et qu'ils éclairent la terre, et cela se fit ainsi. — Dieu fit donc deux
Page 24 - placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors, le roi dira à tous ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui avez été bénis par mon père,
Page 42 - Le Seigneur Dieu envoya donc à Adam un profond sommeil, et, lorsqu'il était endormi, il tira une de ses côtes et mit de la chair à sa place, et le Seigneur Dieu forma la femme de la côte qu'il avait tirée
Page 40 - de la graine, et des arbres fruitiers qui portent du fruit, chacun selon son espèce, et qui renferment leur semence en eux-mêmes pour se reproduire sur la terre, et cela se fit ainsi.
Page 72 - deux démoniaques, étant sortis des sépulcres, vinrent à lui; ils étaient si furieux, que personne n'osait passer par ce chemin-là , et les démons le prièrent, et lui dirent : Si tu nous chasses, permets-nous d'entrer dans ce troupeau de pourceaux Et il leur dit : Allez. Et, étant sortis, ils allèrent dans ce troupeau.
Page 89 - il dit à Pierre : Quoi! vous n'avez pu veiller une heure « avec moi Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas « dans la tentation ; l'esprit est prompt, mais la chair est faible.
Page 42 - II dit ensuite : Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance, et qu'il commande aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, aux bêtes
Page 107 - et s'attacha au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans sa maison des champs pour y garder les pourceaux, et là il eût été bien aise de remplir son ventre des
Page 42 - La femme considéra donc que le fruit de cet arbre était bon à manger, et qu'il était beau et agréable à la vue; et, en ayant pris, elle en mangea et en donna à son mari, qui en mangea

Bibliographic information