Essai chronologique pour servir à l'histoire de Tournay, Volumes 7-9

Front Cover
Chez l'auteur, 1805 - Tournai (Belgium)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 80 - Telle est la faiblesse du genre humain, et telle est sa perversité, qu'il vaut mieux, sans doute, pour lui d'être subjugué par toutes les superstitions possibles, pourvu qu'elles ne soient point meurtrières, que de vivre sans religion.
Page 29 - Versailles, et que sûrement il lui fournirait de quoi faire le voyage. A cette fois, le maréchal demeura convaincu. Mais flottant entre la crainte des menaces et les difficultés de l'exécution, il ne sut à quoi se résoudre, gardant toujours le silence de ce qui lui était arrivé.
Page 309 - D'ailleurs les fouverains pontifes euflent - ils les premiers donné cours à cette faufle opinion , ils n'en abuferent pas pour foumettre à leur empire de nouvelles contrées. Ils ne tirèrent de leur politique aucun avantage ; pourquoi leur en faire un crime , tandis qu'on ne dit rien de ceux qui furent plus d'une fois la mettre à profit 'i Je fais que cette erreur dura trop Io0g-tems ; que dans des ficelés poftérieurs à l'époque dont nous ve...
Page 59 - Jésus-Christ, qui éloit parmi eux une histoire apocriphe dont il pouvoil rendre un témoignage certain, ayant assisté aux premières délibérations qui ont été faites sur ce sujet : en effet, dit-il, les auteurs de celte doctrine que l'on nomme à présent jansénisme, firent une assemblée, il ya plusieurs années, dans un lieu proche Paris, appelé Bourg-Fontaine, où lui, qui faisoit ce récit au dit s r Filleau...
Page 30 - ... vu et entendu la même chose , et des menaces si effrayantes qu'il ne songea plus qu'à partir. Il alla trouver à Aix l'intendant de la province , qui l'exhorta à suivre son voyage, et lui donna de quoi le faire dans une voiture publique. Arrivé à Versailles, il entretint trois fois M. de Pomponne , et fut chaque fois plus de deux heures avec lui. Ce ministre rendit compte au roi de sa conversation avec le maréchal , et l'on délibéra , dans un conseil d'État, sur ce qu'il y avait à faire...
Page 38 - ... sans qu'on pût lui en faire di're davantage. Il reprit son métier , et a vécu depuis à son ordinaire ; c'est ce que les premiers de la Provence en ont rapporté , et ce que m'en a dit l'archevêque d'Arles , qui passait quelque temps tous les ans à Salon , qui est la maison de campagne de l'archevêque.
Page 65 - C'est lui qui , dans la conférence de Bourgfontaine , refusa de prendre parti avec les cinq autres consultants , disant , au rapport de Filleau , a que c'étaient des sots de faire de telles propositions et de vouloir les autoriser dans un royaume qui était si éloigné de telles nouveautés, et que, quant à lui , il ne voulait pas s'engager...
Page 305 - ... sanguinaires , en réprimant la simonie , la violence et les excès de tous les genres que des maîtres ailiers et cruels commettaient contre des...
Page 205 - ... communes aux biens affectés aux fondations des bourses dans tous les ci-devant collèges de la République...
Page 38 - ... c'est ce que les premiers de la Provence en ont rapporté , et ce que m'en a dit l'archevêque d'Arles , qui passait quelque temps tous les ans à Salon , qui est la maison de campagne de l'archevêque. Il n'en faut pas...

Bibliographic information