Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe, Volume 37

Front Cover
Wetsteins & Smith, 1746 - Bibliography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 354 - Dieu, mon ami , vous êtes trop furieux en un combat , il vous faut enchaîner ; car je ne vous veux point perdre, désirant me servir de vous plus d'une fois.
Page 92 - Il l'emporte fur l'un par la difficulté des lieux où il a fait la guerre , fur l'autre...
Page 329 - ... la Politique du médecin de Machiavel, ou le Chemin de la fortune ouvert aux médecins (Amst.
Page 336 - Gentille Agnès plus d'honneur en mérite, La cause étant de France recouvrer, Que ce que peut dedans un cloître ouvrer Close nonnain ou bien dévot ermite.
Page 77 - Combat noâurne,où il avoit été entièrement défait , fa fuite , le liège qu'il avoit foutenu dans le Fort de Panticapée , fa mort , & celle de fes deux Filles, qui avoient voulu mourir avec lui. On voyoitauffi les Portraits de plufieurs de fes autres Enfans, de l'un &de l'autre Sexe, morts avant lui.
Page 353 - Ce prince les lui accorda ; mais lorfque ce nouveau noble parut devant lui, ilalfedta de ne pas le regarder. Maître Jean , furpris de ne pas trouver le même accueil, s'en plaignit. Allez...
Page 72 - ... étant introduit par une efclave de Pompeia, qui étoit du fecret. Mais , cette efclave l'ayant quitté pour aller avertir fa maîtrefle , comme il fe pafla quelque tems , P. Clodius fe trouva embarrafle. Il ne pouvoit refter où il étoit, & il ne vouloit point fe trop éloigner.
Page 350 - Rous» sillon, des deux Bourgognes, de l'Artois, de la » Picardie, de la Provence, de l'Anjou et du Maine. » Il abattit la maison d'Armagnac , divisa celle de » Foix , abaissa les grands , réprima leurs violences , » et finit par faire une paix glorieuse , laissant à sa » mort une armée de soixante mille hommes en bon » état , un train d'artillerie complet , et toutes les places...
Page 354 - Allez , monsieur le gentilhomme, lui dit le roi, quand je vous faisais asseoir à ma table , je vous regardais comme le premier de votre condition ; mais aujourd'hui que vous en êtes le dernier, je ferais injure aux autres , si je vous faisais la même faveur.
Page 98 - Tifurins (r), qui faifoient la quatrième partie de la Nation. Il tomba fur eux, les dé fit entièrement, & en tua un grand nombre fur la place : les autres fe fauvèrent dans les Forêts.

Bibliographic information