Qui trop embrasse

Front Cover
Stock, Mar 12, 2008 - Fiction - 270 pages
0 Reviews
Quand elle débarque à Lyon pour devenir enseignant-chercheur, Juliette Canard ne sait pas encore que le monde universitaire est un milieu féroce. Elle est joliment palmée et son ramage est charmant, mais elle n’a pas les dents qu’il faut... Alors elle se fera complètement plumer et s’en repartira boiteuse. Qui trop embrasse aborde ce temple du savoir qu’est l’université par son versant obscur : du côté du corps, de la sensation et de la pulsion. On s’y désire, on s’y déchire, on s’y dévore – quand sonne l’hallali, la bête sait son heure venue et que tout est fini. Mais ce n’est pas grave puisqu’on peut rire de tout et surtout de ce qui nous détruit. Alors c’est moins un drame personnel qu’une tragi-comédie : burlesques les chutes, risibles les morsures et les crimes, de papier.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2008)


Normalienne, agrégée de Lettres et docteur en Linguistique et en Études théâtrales, Judith Bernard partage sa vie entre les lycées de banlieue, où elle enseigne le français, et les planches, où elle est comédienne et metteur en scène. Il arrive aussi qu’elle soit chroniqueuse médias, ici et là. Elle écrit pour le théâtre, et Qui trop embrasse est son premier roman.

Photo : Francesca Mantovani

Bibliographic information