Collected Papers, Volume 1

Front Cover
1882
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - pourvues de deux rangées de tubercules à peu près identiques à ceux qui couvrent les aires ambulacraires, de même taille, comme eux espacés et largement scrobiculés, se maintenant un peu plus gros à la face supérieure, au nombre de quinze à seize par série. Tubercules secondaires beaucoup plus petits, abondants,
Page 12 - VIDALI Cotteau, 1882. PI. II, fig. 11-13. Espèce de taille assez forte, subpentagonale, haute et renflée en dessus, arrondie sur les bords, presque plane en dessous. Zones porifères à fleur de test, droites, formées de pores petits* rapprochés les uns des autres, disposés par paires obliques, se multipliant un peu autour du péristome. Aires ambulacraires relativement étroites, aiguës près
Page 4 - renflé, quelquefois subhémisphérique, légèrement concave en dessous. Zones porifères presque droites; pores séparés par un petit renflement granuliforme, montrant une tendance plus ou moins prononcée à dévier de la ligne droite et à se grouper par triples paires. Tubercules ambulacraires et
Page 70 - 5-8. Espèce de taille moyenne, un peu allongée, épaisse, renflée, arrondie en avant et tout autour de l'ambitus. Face supérieure uniformément renflée, brusquement déclive en avant, non carénée dans la région postérieure, ayant sa plus grande épaisseur un peu en arrière du sommet apical. Face inférieure bombée, un peu déprimée autour du péristome. Face postérieure tronquée
Page 64 - bitus, soit du côté externe des rangées principales, soit au milieu, plusieurs rangées inégales, irrégulières, interrompues ; deux seulement, placées assez près des zones porifères, s'élèvent à la face supérieure, diminuent de volume et ne disparaissent qu'à peu de distance du sommet. Granules intermédiaires abondants, inégaux, quelquefois mamelonnés, épars et tendant à se confondre avec les plus petits des tubercules secondaires.
Page 10 - qui entourent chaque tubercule d'un cercle plus ou moins complet. Les plaques coronales sont droites, allongées et leur suture bien marquée. Péristome étroit, subcirculaire, peu enfoncé, paraissant muni de faibles entailles. Appareil apical médiocrement développé, onduleux sur les bords à en juger par l'empreinte qu'il a laissée. Hauteur

Bibliographic information