Revue d'Alsace, Volume 3; Volume 19

Front Cover
Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace., 1868 - Alsace (France)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 21 - S'il s'élève une contestation entre les propriétaires auxquels ces eaux peuvent être utiles, les tribunaux, en prononçant, doivent concilier l'intérêt de l'agriculture avec le respect dû à la propriété...
Page 24 - Tout propriétaire qui voudra se servir pour l'irrigation de ses propriétés des eaux naturelles ou artificielles dont il a le droit de disposer pourra obtenir la faculté d'appuyer sur la propriété du riverain opposé les ouvrages d'art nécessaires à sa prise d'eau, à la charge d'une juste et préalable indemnité.
Page 110 - Le soir, deux citoyens annoncent qu'ils ont chez eux deux des prisonniers échappés au massacre , dont l'un est blessé grièvement. On donne des ordres pour leur transport à l'infirmerie ; mais ils ont voulu en sortir pendant la nuit même ; on ignore le lieu de leur retraite : ils ont caché leurs noms. Trois autres ont également échappé : l'un a été conduit à la maison commune; il a dit depuis qu'il était officier à la suite du régiment de Perpignan. Les deux autres s'étaient réfugiés...
Page 103 - Le conseil-général considérant que Versailles renferme, en ce moment, cinq à six mille hommes arrivés des divets parties du département, pour se former en bataillons de volontaires ; que depuis plusieurs jours des hommes pervers cherchent, par des instigations perfides, à égarer le civisme de ces citoyens, pour les porter à des exécutions sanglantes ; que , si jusqu'à ce moment les magistrats sont parvenus à déjouer ces manœuvres odieuses , il est à craindre que l'arrivée des prisonniers...
Page 228 - La Commune de Paris se hâte d'informer ses frères de tous les départements, qu'une partie des conspirateurs féroces détenus dans les prisons a été mise à mort par le peuple : actes de...
Page 103 - ... murs et à peu de distance , il en est un qui , par sa position et sa construction , offre à la fois les moyens de retenir les prisonniers et les moyens de les garantir; que par son nom même, il aura encore...
Page 21 - Distinction des biens, peut s'en servir à son passage pour l'irrigation de ses propriétés. — Celui dont cette eau traverse l'héritage peut même en user dans l'intervalle qu'elle y parcourt, mais à la charge de la rendre, à la sortie de ses fonds, à son cours ordinaire.
Page 389 - Barbares : comment se seraient-ils résignés à s'isoler? L'isolement n'est supportable qu'à la condition du travail ; l'homme ne peut rester oisif et seul. Or les Barbares étaient essentiellement oisifs ; ils avaient donc besoin de vivre ensemble ; et beaucoup de compagnons restèrent auprès de leur chef, menant, sur ses domaines, à peu près la même vie qu'ils menaient auparavant à sa suite. Mais de là il advint que leur situation relative changea complètement.
Page 340 - ... assez semblables à celles qu'on pouvait observer encore, il ya cent ans, dans la haute Ecosse. On ne saurait, sans nul doute, arriver ici à la certitude : on est lancé sur la mer des conjectures. Tout indique cependant que le régime des clans a prévalu longtemps dans l'Europe occidentale, au sein des nations de cette race gaélique, improprement appelée celtique, et qu'il existait encore, bien qu'altéré et combattu, dans les campagnes de la Gaule, lorsque Rome vint les envahir. Or, si...
Page 389 - ... étaient toujours de simples guerriers; et plus les idées de la propriété s'affermirent et s'étendirent dans les esprits, plus l'inégalité se développa avec tous ses effets. On voit, à cette époque , un grand nombre d'hommes libres tomber par degrés dans une condition très-inférieure ; les lois parlent sans cesse d'hommes libres, de Francs vivant sur les terres d'un autre , et réduits presque au même état que les colons...

Bibliographic information