Zur Musik

Front Cover
Gebrüder Paetel, 1892 - Composers - 471 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 283 - Mais lui , lorsqu'il survit , s'immole-t-il pour elle ? Au-delà du tombeau lui garde-t-il sa foi ? Quel droit de vivre at-il, que d'avoir fait la loi. Sans peine il l'imposa sur un sexe timide , Tandis qu'il s'affranchit de ce joug homicide. LA v EUVE.
Page 270 - Contre l'opinion dans des climats plus doux , 11 est , si tu le veux , des asiles pour nous ; Là nous suivrons ces mœurs à jamais conservées , Que chez tous les humains la nature a gravées , Ces vrais devoirs sentis et non pas convenus, Immuables partout , et partout reconnus , Lois que le ciel , non l'homme , à la terre a prescrites , Et qui n'ont ni les temps ni les ;ners pour limites.
Page 192 - ... une chose moins puérile que de chercher à les épouvanter par des véritables bêtes féroces mal représentées. Ces raisons, que tout spectateur raisonnable et impartial saura bien se dire lui-même, ne nous concilieront point les bonnes grâces de ceux auprès desquels nos efforts mêmes pour leur agréer nous servent d'obstacles pour y réussir, de ceux qui nous font un crime d'avoir déshonoré par un simple nom d'apothicaire ce même théâtre qui ne l'a point été par les seringues...
Page 192 - ... spectacle moins choquant que les monstres qu'il souffre paisiblement dans plusieurs opéra sérieux, et que le déguisement d'un homme en ours sous les yeux des spectateurs, et pour ainsi dire, de concert avec eux, est une chose moins puérile que de chercher à les épouvanter par des véritables betes féroces mal représentées. Ces raisons que tout spectateur raisonnable et impartial saura bien se dire lui-même, ne nous concilieront point les bonnes grâces de ceux auprès desquels nos efforts...
Page 270 - C'est un usage saint, inviolable, antique, Et la religion, jointe à la politique, Le maintient jusqu'ici dans ces États divers Que traverse le Gange et qu'entourent les mers. Allez. Je vous attends.
Page 149 - NEC mihi fas fuerit Sparten contemnere vestram : In qua tu nata es , terra beata mihi est. Parca sed est Sparte; tu cultu divite digna : Ad talem formam non facit iste locus. Hanc faciem largis sine fine paratibus uti , Deliciisque decet luxuriare novis.
Page 275 - LE GRAND BRAMINE. Es-tu vainqueur ici pour nous parler en maître ? LE GÉNÉRAL. Je parle en homme. LE GRAND BRAMINE. Et moi comme organe des cieux, Comme un prêtre, un mortel inspiré par ses dieux. LE GÉNÉRAL. Tes dieux t'exciteroient à tant de barbarie !
Page 273 - ... moi. Vous, peuples, respirez sous de meilleurs auspices: Des faveurs de mon roi recevez pour prémices L'entière extinction d'un usage inhumain. Louis pour l'abolir s'est servi de ma main : En se montrant sensible autant qu'il est né juste , La splendeur de son règne en devient plus augusae.
Page 193 - C'est à nous à souffrir avec respect la sévérité qu'il plait au public d'exercer envers nous , en faisant tous nos efforts pour n'avoir besoin que de la justice. Nous sentons avec douleur combien nous sommes loin de mériter ses suffrages, mais si notre plus grand crime est de chercher à lui plaire, nous n'épargnerons rien pour nous rendre encore plus coupables '). Sine 2luâgabe ber Zingara ift aber in biefer Qeit in ^Sorté roirïltd) erfdjienen.
Page 192 - ... de vouloir excuser la scène de l'ours, si le public la désapprouve. On lui représenterait en vain qu'il refuse de tolérer dans une bouffonnerie un spectacle moins choquant que les monstres qu'il souffre paisiblement dans plusieurs opéra sérieux, et que le déguisement d'un homme en ours...

Bibliographic information