Mémoires du chevalier d'Arvieux ...: contenant ses voyages à Constantinople, dans l'Asie, la Syrie, la Palestine, l'Egypte, & le Barbarie ... recüeillis de ses mémoires originaux, & mis en ordre avee des réfléxions. Par Jean Baptiste Labat, Volume 5

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 57 - ... qu'il les révoque, les étend, les restreint ou les annule sans cérémonie quand il le juge à propos, n (yémoires du chevalier d'Arvievx, t.
Page 16 - ... témoins ; car il sera toujours impossible de prouver qu'un Turc est un faux témoin. Il faudrait pour cela avoir des témoins turcs, et jamais un Turc ne portera témoignage contre un autre Turc en faveur d'un chrétien : c'est leur usage, c'est leur pratique constante.
Page 56 - ... capitulations furent ainsi renouvelées avec les articles que Louis XIV y fit ajouter. . « Le renouvellement des capitulations, dit le chevalier d'Arvieux, fit grand bruit à la cour et à la ville, et beaucoup d'honneur à M. de Nointel'.' On en parlait comme d'une merveille. On mit ce grand événement dans la Gazette. On fit crier par les colporteurs des relations imprimées qui avaient pour titre : Le renouvellement et la nouvelle alliance du Grand Seigneur avec le Ror, et le rétablissement...
Page 108 - ... Nous vous avertissons aussi que vos Sujets naviguent avec les vaisseaux de Livourne, de Gênes, de Portugal, d'Espagne, de Hollande et de Malte ; si nous les trouvons dans les navires de nos ennemis, nous les prendrons, parce qu'ils se battent contre nos gens et en blessent et en tuent. Lorsque nous en trouverons en cet état, nous ne leur donnerons point de quartier et les ferons esclaves.
Page 108 - ... en paix. Le moyen de l'affermir est que vous fassiez défendre à vos sujets de recevoir dans leurs bords plus de trois chrétiens qui ne soient pas de nos amis, et que vos sujets ne naviguent point dans les vaisseaux de nos ennemis, parce que ce procédé pourrait être cause de quelque rupture qui serait, en ce cas, contre notre volonté '. De votre part, quand vous prendrez quelques vaisseaux sur vos ennemis, comme ceux de Salé et...
Page 107 - ... consentons pas qu'aucun de nous les trouble et les inquiète. Cependant vos vaisseaux reçoivent des chrétiens étrangers dans leurs bords, qu'ils transportent de côté et d'autre. Il n'ya personne de nous qui soit content de cela. Si on trouve deux ou trois étrangers dans un vaisseau Français, on ne leur dira rien, mais, s'il y en a davantage, nous prendrons nos ennemis, sans toucher au chargement où nous ne prétendrons rien.
Page 528 - Nous nous en retournâmes dans le même ordre que nous étions venus, feulement le premier miniftre Mahumed-BenAddo-Otar nous reconduifit jufqu'à la porta de marbre.
Page 108 - ... de Hollande et de Malte ; si nous les trouvons dans les navires de nos ennemis, nous les prendrons, parce qu'ils se battent contre nos gens et en blessent et en tuent. Lorsque nous en trouverons en cet état, nous ne leur donnerons point de quartier et les ferons esclaves. Nous ne les...
Page 186 - Majesté que, grâce à Dieu, nous avons la paix avec elle. Il n'a pas permis que depuis...
Page 199 - Je lui^ dis fans façon que j.'étois averti de bonne part, que le Sieur Vaillant portoit des Lettres contre moi à la Cour...

Bibliographic information