Travaux de l'Académie nationale de Reims, Volumes 101-102

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 455 - Rendez donc à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu.
Page 391 - J'ai reçu les deux lettres que vous m'avez fait l'honneur de «m'écrire depuis mon départ de Rangou.
Page 157 - ... le mur du fond, soulevée et tournée vers l'unique fenêtre en face. Toute la lumière semblait se concentrer et se poser sur ce visage décoloré, mais charmant encore : le front à demi couvert par le bandeau qui cachait la blessure, et les mèches d'or inégales, au-dessus, luisant comme au grand soleil du jardin. On eût dit d'un convalescent affaibli par un long mal, et qui dort, et qui va s'éveiller. Les deux mains de l'innocent, les deux mains courtes auxquelles la toupie venait d'échapper,...
Page 204 - Guillot note dans les actes de ces jeunes accusés « une exagération de férocité, une recherche de lubricité, une forfanterie de vice qui ne se rencontrent pas au même degré à un âge plus avancé...
Page 117 - Notice historique et descriptive des monuments civils et religieux de l'un des cantons de l'arrondissement de Reims ou du département des Ardennes. Les auteurs feront connaître les églises, maisons religieuses, châteaux, camps ou enceintes fortifiés...
Page 387 - Dantzick contre une armée avec cette petite troupe, ou d'y périr. Il écrivit avant de s'embarquer une lettre à l'un des secrétaires d'État, laquelle finissait par ces mots : « Je suis sûr que je n'en reviendrai pas; je vous recommande ma femme et mes enfants.
Page 118 - M. le secrétaire général, avant le 3l mars 1898, terme de rigueur. Les auteurs ne doivent pas se faire connaître , ils inscriront leur nom et leur adresse dans un pli cacheté sur lequel sera répétée l'épigraphe de leur manuscrit. Les manuscrits envoyés ue sont pas rendus.
Page 99 - Jamais au spectateur n'offrez rien d'incroyable : Le vrai peut quelquefois n'être pas vraisemblable. Une merveille absurde est pour moi sans appas : L'esprit n'est point ému de ce qu'il ne croit pas.
Page 67 - Coypel; je vous prie de l'en remercier pour moy et d'estre persuadé que je suis très parfaitement, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur, ORRY.
Page 117 - ... moyens de transport, les usages, les traditions, les changements survenus dans les mœurs, etc. Ils éviteront, sur ces divers points, de s'engager dans des considérations générales. Ils compléteront l'étude du pays par un aperçu géologique du sol, par l'indication des produits qu'on en...

Bibliographic information