Le nationalisme repensé: Essai d’ontologie critique

Front Cover
L'évolution et les transformations qu'ont connues les mouvements nationalistes dans la vie et l'histoire des différents peuples d'Occident. Après s'être donné les outils théoriques pour fonder et penser ces phénomènes particuliers (matériels/immatériels) que représentent les «précipités» nationalistes, les auteurs se proposent d'appliquer ce nouveau modèle théorique à différents régions de globe (France, Angleterre, États-Unis), en se penchant plus spécialement sur le cas du Québec (cas Québec/Canada).
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

L’œuvre propose un point de vue intéressant et assez compréhensif sur le sujet du nationalisme. Cependant, les auteurs utilisent un registre de langue soutenu excessif et un vocabulaire trop obscur pour le lecteur qui n’a pas reçu d’instructions sur le sujet. La manière dont le livre est écrit lui donne une allure beaucoup plus savante qu’il l’est réellement. Enfin, certains faits historiques sont mal représentés, dont la Magna Carta, que les auteurs attribuent à Henri II Plantagenet en 1256 (il est mort en 1189 et n’a rien à voir avec la Magna Carta). 

Contents

Introduction
1
Première Partie Esquisse dune théorie ontologique du nationalisme
7
Deuxième Partie Lapplication dun nouveau modèle théorique du nationalisme
85
Conclusion
143
Bibliographie
149
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information