Chronique d'Abou-Djafar Mohammed Tabari: fils de Djarir, fils d'Yezid, Volume 1

Front Cover
Barrois, 1836 - Islam - 280 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 140 - Dieu ordonna à Gabriel de renvoyer à Nemrod ces mêmes flèches, après les avoir souillées de sang. Nemrod dit alors : J'ai détruit le Dieu d'Abraham ; et il changea la direction de la caisse, et redescendit sur la terre. Un grand bruit se fit alors entendre dans l'air, et les anges pensèrent que c'était un ordre de Dieu qui descendait du ciel. Nemrod se retrouva sur la terre sans avoir éprouvé aucune espèce de mal.
Page 139 - Il leur commanda encore de faire quatre piques, de les attacher fortement aux quatre angles de la caisse, et de placer au haut de ces piques quatre morceaux de chair. Il ordonna ensuite d'amener quatre vautours qu'on lia aux quatre pieds de la caisse, dans laquelle il monta, armé complètement et accompagné d'un vizir affidé, pour faire la guerre...
Page 110 - Au même instant, il sortit de son auvent, et dans son trouble et sa juste colère, il se mit à courir par la ville avec la pièce de cuir que portent les forgerons pour garantir du feu leurs vêtements. Et il se mit à pousser des cris et des gémissements dans Ispahan, et les hommes se réunirent autour de lui.
Page 32 - Kâf, et il y est comme le doigt est au milieu de l'anneau. Cette montagne est couleur d'émeraude et bleue; aucun homme ne peut y arriver, parce qu'il faudrait pour cela passer quatre mois dans les ténèbres. Il n'ya dans cette montagne ni soleil, ni lune, ni étoiles, et elle est tellement bleue...
Page 78 - J'ai rendu ce monde une prison pour toi , et j'ai diminué ta stature , afin que tu fusses dans une prison. Maintenant je t'envoie de mon propre paradis une maison de rubis , afin que tu y entres, que tu t'y promènes, que tu en fasses le tour, et que ton cœur trouve par là le repos.
Page 139 - Nemrod couvert d'honte et de confusion, n'osa pas regarder Abraham. Il ferma la porte de son palais, dont il ne permit l'entrée à personne. Les hommes se tournèrent alors vers Abraham, et un grand nombre d'entre eux crurent en lui. Nemrod perdit patience, et il dit: J'ai été vaincu une fois, mais je veux frapper le Dieu d'Abraham comme j'ai frappé Abraham. Après cela, il réunit ses vizirs, ses favoris et ses lieutenants, et il leur dit : Dites que l'on fasse de graindes caisses. Ou amena...
Page 24 - Dieu béni et très-haut a créé nu-dessous des cieux une mer semblable à un cheveu et fixée en l'air. Par l'ordre du Dieu très-haut, il ne tombe jamais une seule goutte de l'eau de cette mer sur la terre. Toutes les mers sont lixées à leurs places, et celle-ci est comme une flèche qui part de l'arc avec effort.
Page 140 - Nemrod lui dt alors : Ouvre la porte qui est du côté du ciel. Le vizir ouvrit cette porte. Nemrod lui demanda : Que vois-tu? Le vizir lui répondit: Je vois ce que j'ai vu du côté de la terre. Ils planèrent encore dans les airs pendant un jour et une nuit. Après cela, Nemrod dit à son vizir: Ouvre. Celui-ci ouvrit. Nemrod lui demanda: Que vois-tu? Il répondit : Je ne vois rien. Alors Nemrod attacha la corde de son arc, ouvrit son carquois et en tira trois flèches qu'il lança contre le ciel....
Page 211 - Lorsque Joseph parvint à l'âge de puberté, nous lui donnâmes la sagesse et la science : c'est ainsi que nous récompensons ceux qui font le bien.
Page 159 - ... tandis que son autre jambe était toujours étendue sur la selle de son cheval, il abaissa ainsi sa tête au niveau des mains de la jeune femme, qui lava la poussière dont ses yeux et sa barbe étaient souillés. « Quand ton mari reviendra, dit le patriarche en repartant, dépeins-lui ma figure, et dis-lui de ma part que le seuil de sa porte est également brillant et solide, et qu'il se garde bien de le changer. » Ismaël, en entendant ce récit et ces paroles, dit à Sayda : « Celui que...

Bibliographic information