Voyage de l'ambassade de la Compagnie des Indes orientales hollandaises, vers l'empereur de la Chine, dans les années 1794 & 1795: ou se trouve la Description de plusieurs parties de la Chine inconnues aux Européens, & que cette ambassade à donné l'occasion de traverser

Front Cover
Chez l'editeur, 1797 - China - 520 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 111 - Mais qu'on juge de ma surprise lorsque j'ai vu aujourd'hui 'une flotte de brouettes, toutes de la même grandeur. Je dis, avec raison, 'une flotte, car elles étaient à la voile, ayant un petit mât exactement mis dans un étatnbrai ou une gaîne, pratiquée sur l'avant de la brouette.
Page lxxviii - Ce font ceux quejf? fabriquent certains oifeaux dont le plumage reflemble beaucoup à celui de nos hirondelles; leur manière de conftruire eft auffi à peu près la même , excepté que les nids des premiers font formés de petits poiflbns qu'ils favent lier l'un à l'autre avec l'écume de la mer. On les détache du rocher...
Page 354 - Après un certain temps, les cercueils ainsi laissés en champ ouvert, sont brûles arec le cadavre qu'ils renferment ; on en recueille les cendres qu'on met dans des urnes recouvertes et qu'on enfouit ensuite à demi dans la terre. J'ai vu le long de ma route des urnes ainsi disposées. C'est pour la première fois que j'ai appris aujourd'hui que l'usage du...
Page 217 - ... les points. Notre conducteur nous a fait remarquer, du côté gauche du trône, contre la muraille , le carrosse dont le lord Macartney a fait présent à l'empereur l'année dernière. Il est peint avec une grande délicatesse, parfaitement verni , et tout le train en est doré ; I...
Page 309 - D'autres cordages manqueraient, fusseutils de la première ou de la seconde qualité, quand il faudrait maintenir le bâtiment dans le fil du courant. Les poteaux autour desquels ces cordes sont roulées sont les deux pièces de bois les plus pesantes du vaisseau, dont ils pénètrent la capacité. Il y en a aux deux cotés du gaillard.
Page 219 - ... sa vue vers une grande fenêtre que remplit une seule glace : perspective dont le lecteur pourra lui-même prendre une idée par la suite de cette description. Ce cabinet est dans une partie du bâtiment placé sur un lac fort étendu qui en baigne les murs. « Ce lac a été le premier objet qui ait attiré nos regards. A...
Page 221 - Notre fatigue a été bien payée par la vue ravissante d'une immense étendue qui se présentait de toutes parts , excepté à l'ouest , où elle était bornée par de hautes montagnes. Nous découvrîmes...
Page 371 - Montures pour de* ceintures de Mandarins, garnies de pierreries. Un Collier de cent huit grains de corail rouge. Un Collier d'ambre de cent huit grains, Deux Télcfcopes.
Page 111 - ... avec des ris, des vergues & des bras comme ceux des bateaux chinois. Les bras aboutissent aux brancards de la brouette, & par leur moyen le brouettier oriente la machine. Il était bien facile de reconnaître à tout cet appareil qu'il...

Bibliographic information