Geschichte Griechenlands von der eroberung Konstantinopels durch die Türken im jagre 1453 bis auf unsere tage: th. Von der eroberung Konstantinopels durch die Türken bis zur seeschlacht bei Navarin

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 503 - Pénétrés de cette vérité éternelle, les Souverains n'ont pas hésité à la proclamer avec franchise et vigueur; ils ont déclaré qu'en respectant les droits et l'indépendance de tout pouvoir légitime, ils regardaient comme légalement nulle et désavouée par les principes qui constituent le droit public de l'Europe , toute prétendue réforme opérée par la révolte et la force ouverte.
Page 479 - C'est également sur les lieux mêmes que vous pourrez juger des meilleurs moyens de parvenir à ce but, si la chance prévue vient à se réaliser. Il est évident, Monsieur, que ces Instructions ne sauraient prévoir tous les cas possibles, et qu'une certaine latitude vous est nécessaire. Le Roi vous l'accorde pleinement ; ce qui importe, c'est que vous ayez une entière connaissance de l'objet que se proposent les Puissances, et des moyens dont elles comptent disposer pour l'atteindre. Enfin,...
Page 503 - Ils ont agi, en conséquence de cette déclaration, dans les évènemens de Naples, dans ceux du Piémont, dans ceux même qui, sous des circonstances très différentes, mais par des combinaisons également criminelles, viennent de livrer la partie orientale de l'Europe à des convulsions incalculables. Les monarques sont d'autant plus décidés, à ne pas s'écarter de ce système, qu'ils regardent la fermeté, avec laquelle ils l'ont maintenu dans une époque si critique, comme la véritable cause...
Page 156 - Ce n'est pas à moi, Messieurs, c'est à Dieu que doivent s'adresser Vos paroles. Si nous sauvons l'Europe, c'est lui qui l'aura voulu.
Page 503 - Comment aussi le soulèvement auroit-il pu être conçu dans l'intérêt de la nation grecque réduite comme elle étoit pendant plusieurs siècles à un état extrême de dégradation ? C'est un brandon jeté entre l'Autriche et la Russie, un moyen pour entretenir l'incendie libérale, pour embarasser le Monarque le plus puissant du rite Grec avec ses...
Page 503 - Europe, quelque préparée qu'elle ait pu être dans un sens strictement national et quelque naturel que puisse être le soulèvement d'un peuple foulé par la plus affreuse des oppressions, cette explosion est sans aucun doute la suite immédiate d'un plan prémédité et...
Page 300 - Suropa ber ionferoatiocn ^ßolitif be§ 3aaTctl ^an^ dans une crise où le sentiment de la force n'a pu être contrebalancé que par des calculs d'un ordre supérieur.
Page 493 - Cours, esi disposée à éloigner jusqu'à la possibilité du retour d'événements pareils à celui qu'il n'appartenait sans doute qu'à la Porte et à ses Généraux de savoir prévenir, mais dont les Représentants n'en ont pas moins été les premiers à déplorer la cause et les désastreux effets. Le silence que le...
Page 526 - SieOen geeinigt über bret fünfte: 1. oubli du passé,' 2. confiance intime entre les deux Gouvernements, 3. le secret. ®iefe Vereinbarung }пм(феп Sanning unb Sietten fet Ьигф ©ttangfotb'e SDZittb. ei= lung femfcromittirt. 35a...

Bibliographic information