Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale (Google eBook)

Front Cover
Masson, 1861 - Zoology
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

p 210 première description d'un ours gravé

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 236 - Du moment donc qu'il est reconnu que la question des origines humaines se dégage de toute subordination au dogme , elle restera ce qu'elle doit être : une thèse scientifique accessible à toutes les discussions, et, à tous les points de vue, susceptible de recevoir la solution la plus conforme aux faits et aux démonstrations expérimentales.
Page 46 - Admettons qu'on soit à cet égard parfaitement fixé. Le contrôle de la désinfection se réduit alors à une question purement physique; mais cette question reste beaucoup plus complexe qu'on ne serait tenté de le croire au premier abord. Le problème serait simple si, lorsqu'on...
Page 196 - Quant au Cheval, il paraît, d'après l'état de ses os cassés et fragmentés, comme ceux des Ruminants, qu'il entrait pour beaucoup dans l'alimentation des aborigènes d'Aurignac. Cependant à...
Page 232 - Aurochs persiste aujourd'hui dans la Lithuanie, et le Renne vivait encore dans la forêt hercynienne, du temps de César. Il en serait de même de la méthode archéologique, si l'on en faisait une application trop générale ; car, à cette même époque où Tacite nous montre, dans la Gaule romanisée, les écoles de la ville d'Autun fréquentées par...
Page 201 - En employant la méthode archéologique, on trouve dans l'absence de toute espèce de métal, et dans l'emploi usuel d'outils et d'armes de silex et d'os, des indications suffisantes pour faire remonter les circonstances de cette station d'Aurignac à cette période ancienne des temps anté-historiques, que les antiquaires désignent aujourd'hui sous le nom d'âge de la pierre.
Page 179 - ... du rocher, dont l'aplomb a peut-être été originellement en partie régularisé par la main de l'homme. L'existence de cette cavité était encore ignorée, il ya une dizaine d'années. Les abords en étaient masqués par un amoncellement en talus de fragments de roche et de terre végétale éboulée probablement sous l'influence exclusive de simples agents atmosphériques. Cependant ce lieu était souvent visité par les chasseurs du pays, attendu qu'à un point de...
Page 186 - Carnassier, qui s'était attaqué jusqu'à la diaphyse épaisse et compacte des grands os d'Aurochs et de Rhinocéros. La rencontre, dans les cendres mêmes du foyer , de coprolithes d'Hyène, témoigne que c'était ce puissant Carnivore qui venait, sans doute pendant les absences de l'Homme, se nourrir des restes de ses repas. C'est encore à la voracité des Hyènes que l'on peut attribuer la disparition presque totale, soit du foyer, soit du remblai ossifère qui le recouvre, des vertèbres et...
Page 231 - Aurochs, à peu près comme les archéologues ont récemment adopté les divisions de l'âge de la pierre, de l'âge du bronze et de l'âge du fer. Mais...
Page 200 - ... mètres environ au-dessus du niveau du ruisseau de Rode. « La grande quantité de restes d'animaux ayant servi à l'alimentation de l'homme et leur présence à des niveaux différents indiqueraient que des réunions successives se sont effectuées dans cet endroit. Ces réunions avaient lieu probablement à chaque époque d'inhumation des divers individus ensevelis dans la grotte...
Page 157 - ... les dépouilles sont enfouies dans les terrains tertiaires supérieurs du même bassin. Ces résultats ne me paraissent dépourvus d'intérêt, ni pour la géologie, ni pour l'histoire naturelle des animaux invertébrés; et ils peuvent nous faire espérer qu'une exploration plus complète des profondeurs de la mer fera découvrir dans la Faune actuelle d'autres espèces que l'on considère comme éteintes, parce qu'on ne les connaît encore qu'à l'état fossile. Les physiologistes penseront...

Bibliographic information