Lettres sur les vrais principes de la religion: où l'on examine un livre intitulé La religion essentielle à l'homme : on y a joint une defense des Pensées de Pascal contre la critique de Mr. de Voltaire, et trois lettres relatives à la philosophie de ce poëte, Volume 2

Front Cover
Chez Jean Catuffe, 1741 - Religion - 422 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 239 - Mais il y en a qui ne peuvent admirer que les grandeurs charnelles, comme s'il n'y en avait pas de spirituelles; et d'autres qui n'admirent que les spirituelles, comme s'il n'y en avait pas d'infiniment plus hautes dans la Sagesse. Tous les corps, le firmament, les étoiles, la terre et ses royaumes, ne valent pas le moindre des esprits; car...
Page 219 - N'y eût-il que cela seul, vous ne sauriez vous croire heureux, sans êtfe des stupides ou des insensés. Mais si vous êtes sages, vous n'épargnerez aucun effort pour sortir de cette cruelle incertitude, vous chercherez avec ardeur une lumière qui la dissipe. » J'ai cité cette page comme une excellente page de Port-Royal, du Port-Royal ordinaire ; elle pourrait être de Nicole ou de Mésenguy. Pourtant, tout juste qu'est le raisonnement en partant de certains principes, l'observation de Voltaire...
Page 310 - Nous avons une impuissance de prouver, invincible à tout le dogmatisme ; nous avons une idée de la vérité, invincible à tout le pyrrhonisme.
Page 413 - ... fon Eflence : tout comme aiant fait la Matière ce qu'elle eft , il peut bien l'empêcher de fe mouvoir actuellement , ou de prendre une certaine forme ; mais il ne peut faire qu'elle n'ait pas la faculté d'être mue & de recevoir toutes les diverfes formes poflîbles.
Page 412 - Corps la gravitation , la végétation , la vie. Mais il y auroit une contradiction évidente à fuppofer que Dieu donnât à...
Page 233 - Meffie fût- ,un Point' de Religion chez les' Juifs. On foutient que c'étoit feulement une idée confolante , répandue parmi cette. Nation. Les Juifs efpéroient un Libérateur , mais il ne leur était pas ordonné d'y croire comme Arti- , cle Foi.
Page 286 - Philosophiquement parlant, quel mal fait à la société un homme qui la quitte quand il ne peut plus la servir...
Page 214 - Pascal, par convaincre ma raison. J'ai intérêt, sans doute, qu'il y ait un Dieu; mais si, dans votre système, Dieu n'est venu que pour si peu de personnes ; si le petit nombre des élus est si effrayant; si je ne puis rien du tout par moi-même, dites-moi...
Page 202 - Je crois même que tous ces livres qu'on a faits depuis peu pour prouver la religion chrétienne, sont plus capables de scandaliser que d'édifier. Ces auteurs prétendent-ils en savoir plus que JésusChrist et les Apôtres?
Page 237 - Ne pourrait-on pas même dire que, quand nous n'aurions aucune intelligence des prophéties, la religion n'en serait pas moins prouvée^?

Bibliographic information