Correspondance et souvenirs de 1805 à 1864, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 517 - OF OVERDUE NOTICES DOES NOT EXEMPT THE BORROWER FROM OVERDUE FEES. Harvard Collège Widener Library Cambridge, MA...
Page 512 - This book is a preservation photocopy produced on Weyerhaeuser acid free Cougar Opaque 50# book weight paper, which meets the requirements of ANSI/NISO Z39.48-1992 (permanence of paper) Preservation photocopying and binding by Acme Bookbinding Charlestown, Massachusetts...
Page 211 - Du moins, au milieu de tant d'obstacles, il m'est donné quelques moments, quelques heures de trouble, de ravissement et de tristesse délicieuse, quelques-uns de ces moments qui répandent sur tout le reste de ma vie le charme et les regrets. Plus je vous connais, plus je vous aime, et plus je vous aime, plus je sens le besoin de vous aimer. Mes ouvrages, mes projets, mes succès, mes ennuis, tout cela vous appartient; c'est vous qui m'inspirez, qui me consolez, qui m'élevez; je suis par vous,...
Page 275 - Cher ami, écrit-il à son fils (1), tu as vu par les. journaux de quel désappointement a été suivie la joie que j'avais ressentie de ma nomination au Collège de France. Mes projets de travaux renversés, deux cours à préparer à la fois, l'impossibilité de faire de nouvelles recherches sur la physique, de publier les ouvrages que je méditais, voilà ce qui me tourmente, ce dont je ne puis supporter l'idée ; voilà cette passion scientifique, furibonde qui est punie par l'événement comme...
Page 184 - ... physique. Vous trouverez à la suite l'analyse des sept mémoires que j'ai lus sur ce sujet à l'Institut, et les conclusions du plus important de tous, celui du 25 septembre, et enfin l'analyse de mes deux derniers mémoires. « Je vous embrasse de tout mon. cœur, attendant avec impatience de vos nouvelles et de celles de la manière dont on regarde à Genève l'identité de l'électricité et du magnétisme. « Tout à vous. D
Page 447 - Entre son fils, sa belle-fille, ses deux petits-enfants qui jouent avec lui, il cause sur les sujets les plus élevés. Il nous a entretenus de Schiller, de leurs travaux communs, de ce que celui-ci voulait faire, de ce qu'il aurait fait, de ses intentions, de tout ce qui se rattache à son souvenir: il est le plus intéressant et le plus aimable des hommes.
Page 23 - L'année dernière, c'était un chrétien ; aujourd'hui, ce n'est plus qu'un homme de génie, un grand homme ! Qui peut avoir troublé sa raison? Il ne voit pas le gouffre ouvert sous ses pieds. Que sont devenus les sentiments sublimes qui remplissaient son âme? Il ne voit plus que la gloire, il est idolâtre de la gloire I II a l'orgueil de sonder les mystérieuses profondeurs de l'intelligence humaine j décembre.
Page 448 - Allemands pour leur poète m'a gagné. Pourtant je n'en suis pas encore au point de la bonne dame chez laquelle je demeure ici, qui s'extasiait sur ce que l'abondance des idées du grand homme était telle qu'il lui avait fallu un secrétaire! Avoir un secrétaire est dans ce pays-ci sans exemple...
Page 512 - Print natural white, a 60 # book weight acid-free archivai paper which meets thé requirements of ANSI/NISO Z39.48-1992 (permanence of paper) Préservation photocopying and binding by Acmé Bookbinding Charlestown, Massachusetts...
Page 99 - En s'occupant ainsi de bonnes œuvres, ta sœur sortirait de sa mélancolie, elle modifierait ce qu'il peut y avoir d'exagéré dans ses idées, elle deviendrait heureuse. Mon ami, réalise ce projet qui me comblerait de joie, en me permettant de te voir à chaque instant. Je pense à divers moyens pour multiplier le temps que nous passerons ensemble.

Bibliographic information