Annuaire de l'Université catholique de Louvain

Front Cover
Typ. de Vanlinthout, 1843 - Catholic universities and colleges
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 178 - Jusle-Lipse n'avait été arrêtée que par un léger mouvement de quelques minutes ; tout était redevenu calme ; seulement l'auditoire avait changé de face. Au moment où la cour avait paru , le professeur expliquait à ses élèves la belle retraite des dix mille, écrite par Xénophon , qui en avait été le héros. Au lieu de poursuivre cette matière devant les archiducs , il se leva de nouveau , et prenant en main le livre de Sénèque De...
Page 173 - ... publics , avaient mis du temps à la rédaction de la formule du serment réciproque que devaient se prêter les souverains et les peuples. L'inauguration des archiducs , c'est le nom que prirent Albert et Isabelle , ne fut célébrée à Louvain qu'à la fin de novembre. Elle n'eut lieu à Gand qu'en 1600. Isabelle et son époux aimaient les sciences et les arts; ils se montraient favorables à l'industrie et au commerce. Mais leur piété rigide et la sévérité de leurs mœurs promettaient...
Page 170 - C'était celle de l'archiduc Albert et de l'infante Isabelle , sa royale épouse. Enfin la Belgique voyait en eux, non plus des gouverneurs - généraux , mais des souverains. Le vieux Philippe II tenait d'autant plus aux Pays-Bas qu'ils lui avaient coûté plus de peines. Quarante ans de guerres et de troubles sanglants n'avaient pu en effet remettre les Belges sous son obéissance. En 1596, il avait confié à l'archiduc Albert, son neveu, cardinal de Tolède, le soin de pacifier .ces malheureuses...
Page 176 - Quand se donnent les leçons d'histoire ancienne? — A l'heure qu'il est , madame , répondit le bourgmestre Muyen de Louvain. — Messieurs , reprit Isabelle , en élevant la voix , nous allons visiter ce qui est plus rare qu'un monument, un grand homme. Notre désir est que toute la cour assiste avec nous à une leçon du docteur Juste-Lipse , sur les mêmes bancs où s'est assis Charles-Quint , notre aïeul auguste. L'assemblée salua toute entière avec satisfaction ; elle voyait là du moins...
Page 175 - Je fais cas , dit Albert de son commentaire sur Tacite. — C'est un prodige que cet ouvrage , répliqua le comte de Fuentès. Aussi l'at-on déjà réimprimé dix fois. — Je lui préfère pour mon compte, dit Isabelle le traité De Militiâ Romanâ ; mais sa politique ne me paraît pas excellente.
Page 172 - À la soumission des provinces belges , qu'il renonçait à réduire par la force. années de leur règne furent de longues et furieuses guerres. Albert quoiqu'il eut été homme d'église, était brave; plusieurs faits le témoignent ; et sa cuirasse , que l'on conserve au musée de Bruxelles , porte l'empreinte de quatre coups de mousquet , qu'il reçut au long siège d'Ostende. C'est pendant ce siège , que l'infante , compagne assidue de son époux jusques dans les camps , donna ses diamants...
Page 175 - Elisabeth nous envoya ce seigneur , avec l'espoir que nous nous ferions anglais. — Oh ! dit Albert , ce sont des choses qu'il faut oublier. Nous sommes persuadés que Juste-Lipse ne se souvient guères lui-même de ses petits égarements. — Il a pourtant bonne mémoire , dit en souriant le comte de Berg. Car on dit qu'en étudiant Tacite il est parvenu à le savoir par cœur tout entier. On conte même qu'un jour il s'obligea à réciter, mot pour mot , tous les passages qu'on lui désignerait...
Page 177 - Isabelle et sa cour saluèrent sans dire un mot; le professeur, sans descendre de sa chaire , se leva et posa sa toque. Il savait que les hommes supérieurs allaient alors de pair avec les souverains. Il se rappelait que , dans une cérémonie publique , l'empereur Charles-Quint avait donné la droite au recteur magnifique de Louvain. Il salua cependant , en inclinant la tête vers ses nobles auditeurs , pendant que ses nombreux élèves , qui chérissaient leur maître , se pressaient pour faire...
Page 177 - Charles-Quint, notre aïeul auguste. archiducs et leur suite , les chevaliers de la Toison d'or , les ducs , les marquis et les comtes , les dames d'honneur et les capitaines, le bourgmestre et les notables de la ville , deux cents personnes environ , plus ou moins chamarrées de soie , d'or et de velours , ornées de plumes, de colliers...
Page 172 - Grand) de répudier Marguerite de Valois pour épouser l'infante, qui, alors (en 1584) avait dix-huit ans. Mais les français ne se montrèrent pas disposés à entrer en quelque sorte sous la protection de l'Espagne ; et après bien des négociations , des guerres , des efforts divers, Philippe II, comme nous l'avons dit, s'était décidé à la marier enfin à son cousin Albert , et à l'employer comme instrument politique À la soumission des provinces belges , qu'il renonçait à réduire par...

Bibliographic information