Publications de la Section historique de l'Institut royal grand-ducal de Luxembourg, Volume 44

Front Cover
Impr.-Librairie de V. Buck, 1895 - Luxembourg
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 242 - Duc, ouvrage en bois dressé au sommet des courtines ou des tours, destiné à recevoir des défenseurs, surplombant le pied de la maçonnerie et donnant un flanquement plus étendu, une saillie très favorable à la défense || construction de charpente propre à servird'échafaud.
Page 43 - Weibern: der heilige Geist wird über dich kommen, und die Kraft des Allerhöchsten wird dich überschatten ; was aus dir wird geboren werden, wird Jesus Christus, der Sohn Gottes, genannt werden.
Page 188 - ... il avait été ambassadeur. Dans son vœu du Faisan , il avait fait réserve expresse de la volonté du roi, comme s'il n'eût pas été sujet du duc de Bourgogne. En outre , il était au nombre des seigneurs de cette cour qui se montraient de plus en plus mécontents de la haute faveur d'Antoine de Croy, chambellan du Duc et de toute cette maison.
Page 231 - ... par un parloir et une galerie ; c'était là que l'on déposait des armes, des objets conquis, des meubles précieux, dépouilles souvent arrachées à des voisins moins heureux. Des peintures, des portraits, ornaient la galerie. Les chambres destinées à l'habitation privée étaient groupées irrégulièrement, suivant les besoins; comme accessoires, des cabinets, des retraits, quelquefois posés en encorbellement ou pris aux dépens de l'épaisseur des murs. Ces logis étaient à plusieurs...
Page 235 - Haut et vaste roc isolé et parfaitement creux, d'où partent des foudres en tous sens qui balaient d'une manière irrésistible tout ce qui se trouve dans leur direction. Souterrain majestueux et imposant, ressemblant dans ses contours obscurs et tortueux au fameux temple de Sérapis, mais où, par là même, Mars ne peut tonner qu'avec des relâches et des intervalles, pour ne pas craindre l'effet de ses propres feux, en...
Page 189 - ... maison. Il avait auparavant , assez à regret et sur la demande du Duc , fiancé sa fille Jacqueline , encore enfant , avec Philippe , fils du sire de Croy , et l'avait même remise à la famille de son nouveau mari. Cette alliance lui déplaisait cependant de plus en plus, et lui semblait trop inégale; le sire de Croy, tout puissant qu'il fût devenu, était un simple gentilhomme, et il était sorti quatre empereurs de la maison de Luxembourg; elle était alliée à tous les rois de la chrétienté....
Page 304 - Die Basler Archive über Hans Holbein, den Jüngern, seine Familie und einige zu ihm in Beziehung stehende Zeitgenossen, in: Jahrbuch für Kunstwissenschaft 3, 1870.
Page 231 - C'était là que se réunissaient les vassaux, que l'on donnait des fêtes ou des banquets, que se traitaient les affaires qui exigeaient un grand concours de monde, que se rendait la justice. A proximité, les prisons, une salle des gardes ; puis les cuisines, offices, avec leur cour et entrée particulières. Les logements des maîtres étaient souvent rattachés à lagrand'salle par un parloir et une galerie ; c'était là que l'on déposait des armes, des objets conquis, des meubles précieux,...
Page 189 - ... Luxembourg ; elle était alliée à tous les rois de la chrétienté. Il avait donc fallu tout le pouvoir du duc de Bourgogne pour faire consentir le comte de Saint-Pol à cette mésalliance; maintenant qu'il voyait la faveur du prince lui échapper, il redemandait sa fille. Plus tard il l'envoya même chercher à main armée ; mais le sire de Croy qui la tenait dans la ville de Luxembourg , en fit fermer les portes et envoya dire au comte de Saint-Pol que le mariage était consommé1.
Page 310 - Thäligkeit des Menschen, bald heimlich, bald offen, unerkannt oder Entsetzen verbreitend. Dem schmausenden König reicht er als Mundschenk den Wein, als verbindlicher Kavalier geleitet er die Kaiserin, und als tanzender Narr ergreift er die Königin inmitten ihres Hofstaats.

Bibliographic information